Shang-Chi : le réalisateur veut s'affranchir des stéréotypes asiatiques

Shang-Chi : le réalisateur veut s'affranchir des stéréotypes asiatiques©Nicolas Briquet, Abaca

Solène Filly, publié le 11 septembre

Destin Daniel Cretton, réalisateur qui a la lourde tâche de donner vie au premier super-héros asiatique, a confié être ravi de pouvoir s'attaquer à un personnage qui lui ressemble.

Pour sa phase 4, Marvel a promis plus de diversité. Au programme, donc, davantage de femmes - Scarlett Johansson, alias Black Widow, a enfin droit à son film solo -, des personnages ouvertement gays, mais aussi des super-héros issus de minorités trop peu représentées au cinéma. Parmi eux Shang-Chi qui arrivera dans les salles obscures le 10 février 2021.

Un méchant plus humain

"Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings" verra ainsi Simu Liu se glisser dans la peau du super-héros asiatique, tandis qu'à la réalisation, c'est Destin Daniel Cretton qui a été choisi par les studios. Un cinéaste à qui l'on doit "States of Grace" et "Le Château de Verre", deux films avec Brie Larson, alias Captain Marvel, au casting.

Interrogé par l'Observer sur son premier long-métrage Marvel, Cretton a indiqué être très excité à l'idée de pouvoir faire appel à autant d'acteurs asiatiques : "Enfant, je n'avais pas de super-héros qui me ressemblait alors c'est très excitant de pouvoir offrir ce qui me manquait à la nouvelle génération."

Il compte donc rendre hommage à tous ces personnages qui s'offrent à lui, y compris le Mandarin, antagoniste principal du film auquel Tony Leung Chiu Wai prête ses traits. "Je pense qu'il amène l'humanité nécessaire à ce personnage. Nous refusons de contribuer encore plus aux stéréotypes asiatiques que nous avons pu voir dans le cinéma et la pop-culture. Nous espérons pouvoir montrer différents versants des Asio-américains, des Sino-américains et des Chinois", a-t-il ainsi déclaré. Et de conclure : "Tony Leung est un acteur incroyable et j'ai hâte qu'il nous aide à briser ces stéréotypes parce que ce méchant peut rapidement se transformer en punchline."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.