Scandale Besson : le New York Times critique le monde du cinéma français

Scandale Besson : le New York Times critique le monde du cinéma français©Zuma Press, BestImage
A lire aussi

Émilie Nougué, publié le 1 août

Le quotidien américain s'étonne, dans un article paru le 31 juillet 2018, de l'absence de réactions en France après les plaintes pour agressions sexuelles déposées contre Luc Besson.

Déjà sous le coup d'une plainte pour viol déposée par une actrice belge nommée Sand Van Roy, Luc Besson a été accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes qui ont livré, le 10 juillet dernier, leurs témoignages à Mediapart. Mais comme le note le New York Times, l'affaire ne suscite pas autant d'émoi que celle qui a eu lieu aux États-Unis avec le producteur Harvey Weinstein. Pourtant, "le septième art occupe une place centrale" dans notre pays et le réalisateur de "Lucy" est la "première personnalité de l'industrie du film en France", estime le quotidien.

Une question de culture ?

Selon le journal, cette absence de réactions serait due à la culture française portée sur "un art de la séduction et du flirt peu apprécié des Américains". Il évoque évidemment la tribune signée en janvier dernier par cent femmes, dont Catherine Deneuve, qui défendait "la liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle". "Les femmes peuvent avoir du mal à déterminer un seuil de tolérance, tout simplement parce que cela fait partie de la culture ambiante", peut-on lire.

Autre argument avancé : la justice française ne protégerait pas assez les femmes qui portent plainte pour agression sexuelle. "En France, tant qu'un homme n'est pas inculpé, il lui est relativement facile de poursuivre son accusatrice en diffamation", souligne ainsi le New York Times.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.