Pour Le Grand Bain, Gilles Lellouche a obligé les acteurs à se raser

Pour Le Grand Bain, Gilles Lellouche a obligé les acteurs à se raser©StudioCanal, DR

Solène Filly, publié le 19 octobre

Pour son nouveau film en tant que réalisateur, Gilles Lellouche a pu compter sur ses amis comédiens qui ont accepté de jouer en maillot de bain. Mais pour incarner ces nageurs synchronisés, ils ont dû s'entraîner et passer par la case épilation.

"Le Grand Bain", c'est l'histoire de quadragénaires qui reprennent goût à la vie grâce à la natation synchronisée. Un film réalisé par Gilles Lellouche qui a préféré rester derrière la caméra afin de ne pas devoir diriger ses acteurs en slip. Piscine oblige, le casting a passé une bonne partie du tournage en maillot de bain. Mais plus que la coquetterie - "C'était pas possible d'être coquet, une fois que vous sortez de l'eau, vous êtes tout rouge après l'exercice"-, c'est l'entraînement qui a fait peur à Benoît Poelvoorde comme il l'a confié au micro de RTL le 18 octobre 2018 : "Ça me paraissait un exercice un peu difficile quand même. C'est parce que (Gilles) m'a dit 'Ne vous inquiétez pas, gardez vos bides, gardez tout ça, gardez ce que vous êtes' (que j'ai accepté)."

Une véritable équipe

Gardez tout ça, à un détail près. "On a dû se raser pour le film", explique Benoît Poelvoorde. Fidèle à son franc-parler, il dénonce d'ailleurs Philippe Katerine : "Je pense qu'on est pas tous égaux face à la pilosité. Et lui, il a quand même une pilosité d'araignée, de mygale !"

Mais ce qui fait surtout le succès du film, c'est l'amitié qui transparaît aussitôt entre les personnages. Pour Guillaume Canet, cela s'explique très simplement : "On a passé un long temps à s'entraîner en piscine (...) donc, dès le premier jour, on était en maillot ensemble. Quand on a démarré le film, on était déjà une équipe de natation synchronisée, bon, un peu foireuse, mais on a appris à se connaître à ce moment-là."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.