Parasite de Bong Joon-Ho remporte la Palme d'or

Parasite de Bong Joon-Ho remporte la Palme d'or©OLIVIER BORDE, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 25 mai

Le Festival de Cannes 2019, c'est fini ! Après douze jours de défilés glamour sur le tapis rouge mais surtout de compétition, le jury d'Alejandro González Iñárritu a rendu son verdict : c'est Bong Joon-Ho pour son film "Parasite" qui repart avec la Palme d'or de cette 72e édition.

C'est après un montage des plus beaux moments de ces deux dernières semaines qu'Édouard Baer est entré en scène pour lancer les festivités avec un un nouveau discours inspirant. Il a ensuite introduit les réalisatrices Claire Denis et Nadine Labaki pour remettre la Palme d'or du court-métrage à Vasilis Kekatos. À leur suite, c'est la Caméra d'or - qui récompense un premier film montré sur la Croisette - qui a été remise à César Díaz par Rithy Panh et Valeria Bruni Tedeschi. Cette dernière en a profité pour déclamer quelques vers d'Agnès Varda, déjà à l'honneur de la cérémonie d'ouverture.

"Un vrai défi"

Puis, il fut venu le temps d'accueillir les membres du jury sur scène, dont le président, Alejandro González Iñárritu, a dit quelques mots. "La sélection est incroyable, c'était un vrai défi", a-t-il notamment lancé pour rappeler la difficulté de la tâche qui lui avait été confiée. De nombreuses personnalités du septième art, dont Sylvester Stallone et Catherine Deneuve, se sont ensuite succédé devant le public pour remettre les différents prix de la soirée.

À noter, l'émouvante anecdote de Viggo Mortensen - venu remettre le Prix de la mise en scène - qui a passé un trajet en avion au côté d'Agnès Varda il y a quelques mois. "Pour faire du bon cinéma, il ne faut pas montrer, il faut simplement donner l'envie de voir", lui avait-elle alors dit. Une phrase qui est restée en lui jusqu'à aujourd'hui. Mais aussi, le Grand Prix attribué à Mati Diop, première réalisatrice métisse de l'histoire de la compétition cannoise.

Découvrez ci-dessous le palmarès complet de ce 72e Festival de Cannes :

Palme d'or : "Parasite" de Bong Joon-Ho

Grand Prix : "Atlantique" de Mati Diop

Prix du Jury : "Les Misérables" de Ladj Ly et "Bacurau" de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Prix de la mise en scène : Jean-Pierre et Luc et Dardenne pour "Le Jeune Ahmed"

Prix du scénario : "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma

Prix d'interprétation féminine : Emily Beecham dans "Little Joe"

Prix d'interprétation masculine :Antonio Banderas dans "Douleur et Gloire"

Mention spéciale : Elia Suleiman pour "It Must Be Heaven"

Caméra d'or : "Nuestras Madres" de César Díaz

Palme d'or du court-métrage : "La Distance entre le ciel et nous" de Vasilis Kekatos

Mention spéciale du jury du court-métrage : "Monstre Dieu" de Agustina San Martín

Les commentaires sont désactivés pour cette page.