Matrix : Lilly Wachowski s'exprime sur son départ d'Hollywood

Matrix : Lilly Wachowski s'exprime sur son départ d'Hollywood©REX FEATURES, Sipa

, publié le 5 juin

Depuis près de six ans, Lilly Wachowski a choisi de prendre ses distances avec Hollywood. Par conséquent, elle ne participera pas à la réalisation de "Matrix 4", en préparation. Un choix qu'elle raconte dans The Hollywood Reporter.

En 1999, les soeurs Wachowski acquièrent une grande notoriété dès le premier opus de la célèbre trilogie portée par Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss, "Matrix". Par la suite, elles réalisent "Speed Racer", "Cloud Atlas", "Jupiter : le Destin de l'univers" et la série "Sense8" que Lilly Wachowski quitte en cours de production. Un départ qu'elle explique par "les calendriers de production surchargés qu'elle devait suivre pendant qu'elle réalisait ses longs-métrages", note CinéSérie. Dans The Hollywood Reporter, Lilly Wachowski met en cause également l'implication trop récurrente des distributeurs sur les choix des réalisateurs : "Je suis arrivée quand les films étaient à leur apogée, avant que les boards et les acheteurs ne trouvent un moyen de se les disputer. Tous ces gens et institutions ont fini par s'asseoir à la même table que nous, et à décider de comment les longs-métrages devaient être écrits et filmés. Cela a créé un peu de tension pour moi. Je suis arrivée à un point de rupture et il fallait que je prenne de la distance."

Les origines de Matrix

Au cours de l'interview, Lilly Wachowski a dévoilé que "Matrix" était né "d'une grande colère et d'une grande rage envers le capitalisme et les corporations et les différentes formes d'oppression." La réalisatrice, qui ne participe pas au projet "Matrix 4", apporte tout de même son soutien à sa soeur Lana Wachowski, en charge de ce quatrième opus.

Cependant, Lilly Wachowski n'abandonne pas totalement le cinéma, mais préfère aujourd'hui montrer "plus de personnes queers et transsexuelles à l'écran, pour montrer ce dont on est capable et quels artistes incroyables nous sommes. C'est quelque chose de difficile à abandonner."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.