Licenciement de James Gunn : Kevin Feige s'est rangé du côté de Disney

Licenciement de James Gunn : Kevin Feige s'est rangé du côté de Disney©Veeren / CVS, BestImage

Solène Filly, publié le 16 août

Malgré la prise de position du casting des Gardiens de la Galaxie, le licenciement de James Gunn semble être sans appel puisque, selon Variety, le président de Marvel Studios, Kevin Feige, s'est rangé du côté de Disney.

Le 20 juillet 2018, James Gunn était licencié par Disney à cause d'anciennes blagues de très mauvais goût postées sur Twitter. Une décision choquante pour les acteurs qui avaient aussitôt montré leur soutien au réalisateur en signant une lettre ouverte. Dave Bautista, en particulier, s'était montré très virulent dans ses propos, écrivant sur Twitter qu'il était "écoeur(é) de travailler pour quelqu'un qui donne du pouvoir à une campagne de diffamation menée par des fascistes de #cybernazis". Et si certains espéraient encore que Disney revienne sur sa décision, ils peuvent probablement dire définitivement adieu à James Gunn car, selon Variety, le président de Marvel Studios soutiendrait les studios de Mickey.

Une suite écrite par James Gunn ?

Ainsi, cette décision finale de ne pas réembaucher James Gunn pour "Les Gardiens de la Galaxie 3" a été prise par Disney suite à une rencontre entre le président du studio, Alan Horn, et le réalisateur. Un meeting lors duquel Kevin Feige, le président de Marvel Studios, n'était pas présent. Mais selon Variety, sa présence n'aurait pas eu d'influence quant à la décision finale, puisqu'il aurait déjà accepté le choix de Disney de licencier Gunn.

Pour le moment, aucun réalisateur n'a encore été annoncé pour reprendre les rênes de ce troisième volet, mais il semblerait qu'il devra travailler avec le script de James Gunn. Une décision que saluera sans doute Dave Bautista, puisqu'il avait menacé de rompre son contrat si le scénario du réalisateur n'était pas conservé.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.