Le Roi Lion : comment la nouvelle version a-t-elle été tournée ?

Le Roi Lion : comment la nouvelle version a-t-elle été tournée ?©The Walt Disney Company France, DR

Solène Filly, publié le 18 juillet

À l'exception de leur faculté de parole, les animaux de cette version 2019 du "Roi Lion" semblent tout droit sortis d'un documentaire alors qu'ils ont été entièrement créés en images de synthèse. Une prouesse technique dont le réalisateur, Jon Favreau, a révélé quelques secrets en interviews.

Après "Dumbo" et "Aladdin" un peu plus tôt cette année, c'est désormais au tour du "Roi Lion" d'arriver dans les salles obscures dans sa version 2.0. Comme pour "Le Livre de la Jungle" en 2016, c'est l'Américain Jon Favreauqui est aux commandes et qui offre, une nouvelle fois, des animaux plus vrais que nature aux spectateurs au point que les images proposées pourraient très bien être tirées d'un documentaire animalier. Pourtant, celles-ci ont bien été créées de toutes pièces, comme l'a expliqué le réalisateur à CNN : "Des animateurs ont travaillé sur chaque scène, chaque élément que vous voyez dans le film - sauf un plan qui est une véritable photo. Mais tout le reste a été créé de A à Z."

Une technique révolutionnaire

Idem pour les personnages, qui ont été réalisés en se basant sur des photos et des vidéos de véritables animaux, mais aussi en incorporant les mouvements des acteurs qui leur ont prêté leur voix - Beyoncé (Nala), Donald Glover (Simba) ou Chiwetel Ejiofor (Scar) dans la version originale. Mais ce "Roi Lion" a aussi été rendu possible grâce à l'utilisation de la réalité virtuelle. Sur le plateau de l'émission de Jimmy Kimmel, Favreau a ainsi révélé : "Ce qui donne l'impression qu'il s'agit d'un film en prises de vue réelles, c'est qu'on s'est servi des images digitales et on est rentré dedans grâce à la réalité virtuelle."

Et de préciser : "Toute l'équipe portait un casque et chacun pouvait se promener et observer la Terre des Lions, regarder les animations, faire des réglages au coeur de la réalité virtuelle. Donc on avait l'impression de faire un film en prises de vue réelles dans cette réalité virtuelle."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.