Le Nom de la Rose : Jean-Jacques Annaud ne voulait pas de Sean Connery

Le Nom de la Rose : Jean-Jacques Annaud ne voulait pas de Sean Connery©Artistes Auteurs Associés (A.A.A.), DR

Solène Filly, publié le 31 décembre

Au micro de RTL, le réalisateur français est revenu sur le tournage du "Nom de la rose" et sa réticence à engager l'ancien James Bond pour le rôle principal.

En 1986 sort "Le Nom de la Rose", adaptation du roman du même nom d'Umberto Eco, qui a valu à Jean-Jacques Annaud le César du meilleur film étranger l'année suivante. Invité de l'émission Le Journal Inattendu sur RTL le 27 octobre 2018, à l'occasion de la sortie de "Une vie pour le cinéma", qui retrace ses 40 ans de carrière, celui qui a failli mourir sur le tournage de "L'Ours" a dévoilé que ni lui, ni les studios, ne voulaient de Sean Connery pour le rôle de Guillaume de Baskerville, le personnage principal du film.

"J'ai eu la chair de poule"

Car si le cinéaste était à la recherche d'un "type de 60 ans, merveilleusement talentueux et complètement inconnu", il a dû faire avec l'entêtement de Sean Connery : "(Son) agent m'appelait tous les quinze jours et je lui disais : 'Non, il s'appelle Guillaume de Baskerville, c'est déjà une référence à Sherlock Holmes, si je rajoute James Bond par dessus, c'est trop.'"

Finalement, l'acteur va faire une surprise au réalisateur en lui rendant visite à Munich. Un moment que ce dernier n'est pas près d'oublier : "Là, je suis évidemment stupéfait. Il est magnifique, il a le scénario sous le bras. Il s'assoit face à moi et me dit : 'Listen boy' (écoute petit). Il commence à lire le scénario sur lequel je travaille depuis deux ans et il le lit avec la voix que j'entends dans mon oreille depuis deux ans. J'ai la chair de poule." Interrogé sur le même sujet sur Europe 1 le 16 décembre, il ajoute : "J'ai couru au rez-de-chaussée voir mon producteur et je lui ai dit : 'Ça y est, on l'a !'"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.