Kad Merad : "Je rêve d'une production en costume"

Kad Merad : "Je rêve d'une production en costume"©Nasser Berzane - Kad Merad au déjeuner des nommés au César au Fouquet's à Paris, le 03 février 2019., Abaca

, publié le 29 mars

Popularisé par son duo avec Olivier Baroux dans les années 1990, Kad Merad s'est depuis illustré dans bien des comédies, mais c'est dans les rôles les plus dramatiques qu'il a ébloui les spectateurs par son talent. Et alors qu'il vient d'endosser le rôle principal de la mini-série "Un homme d'honneur", l'acteur a confié au Figaro, lundi 22 mars 2021, qu'il rêvait de prendre place dans un film de "cape et d'épée".

Cantonné par le passé à la comédie, Kad Merad a depuis bien des années prouvé qu'il n'est pas un simple plaisantin. En 2007, il est honoré du César du meilleur acteur pour un second rôle pour sa performance dans "Je vais bien ne t'en fais pas" (2006) de Philippe Lioret, mais c'est sa prestation dans la série "Baron noir" (2016-2020) qui lui vaut les honneurs. Et alors que les spectateurs attendent de le découvrir en professeur de théâtre au sein d'une prison dans "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol, Kad Merad s'illustre dans la mini-série de TF1 "Un homme d'honneur", partageant l'affiche avec un monstre du cinéma français, Gérard Depardieu. "Une journée de tournage avec Depardieu, c'est un peu comme de chanter un duo avec Johnny Hallyday. On se retrouve face à quelqu'un de fort, de puissant, face à un parcours, une histoire, face au cinéma français. C'est une expérience...", a-t-il raconté dans les colonnes du Figaro.

"Donnez-moi le rôle d'un grand roi"

Une expérience de plus dans la filmographie bien remplie de Kad Merad, et pourtant il y a un rôle qu'il aimerait beaucoup jouer : "Je rêve d'une production en costume, genre cape et d'épée, avec des chevaux, des broderies, des châteaux, de l'aventure, de l'épique, du protocole et des combats à l'épée. On revient à la fiction historique. J'adore. Et je lance un appel, donnez-moi le rôle d'un grand roi, un Henri IV, un mousquetaire, un cardinal ou un François 1er. J'adore le genre. Je serais au comble de la joie !" Mais pour l'heure, c'est un écrivain célèbre qui accepte d'être fait citoyen d'honneur dans sa ville natale en Algérie, qu'il va incarner pour le réalisateur Mohamed Hamidi.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.