Jean-Pierre Mocky aurait réalisé un film porno

Jean-Pierre Mocky aurait réalisé un film porno©Veeren, BestImage

Solène Filly, publié le 15 août

En hommage au réalisateur décédé le 8 août 2019, le magazine Paris Match lui consacre plusieurs pages dans son édition du 14 août. L'occasion de revenir sur ses nombreux projets, lui qui avait dirigé plus de 60 longs-métrages... dont un film porno.

Alors qu'il comptait encore réaliser de nombreux films, Jean-Pierre Mocky est mort soudainement chez lui le 8 août dernier. L'un d'eux, "Tous flics", consacré aux Gilets jaunes, est en post-production. Mais celui qu'il comptait tourner en compagnie de Woody Allen et Clint Eastwood ne verra malheureusement jamais le jour. Au cours de sa carrière, le cinéaste s'était d'ailleurs essayé à tous les genres. Et même le porno.

Un tournage masqué

En effet, comme le rappelle Paris Match, Mocky prétendait avoir "réalisé en deux ou trois jours, en 1975, un film X". Son titre ? "Les couilles en or". Problème, personne ne l'aurait jamais vu. Alors, mythe ou réalité ? Difficile à savoir puisque, selon ses interlocuteurs, le réalisateur changeait de version. À certains, il indiquait avoir tourné le film "pour le compte d'un producteur teuton véreux, à seule fin de gagner de l'argent". À d'autres, il expliquait qu'il s'agissait pour lui de "réagir au déferlement du cinéma porno sous Giscard d'Estaing". C'est cette version qu'il avait choisie sur le plateau de TV5 Monde en 2014, expliquant : "Toutes les salles de Paris étaient devenues porno (...). Alors j'en ai fait un aussi."

Ce film, il l'aurait signé du nom de Serge Batman, un patronyme qui ne doit rien au hasard. "Je portais un masque de Batman pour qu'on ne me reconnaisse pas sur le tournage", avait-il déclaré, toujours sur TV5 Monde. Quant à la raison pour laquelle ce long-métrage reste introuvable, le cinéaste avait évidemment aussi la réponse : "L'interprète principale, qui est une très jolie femme et qui a sans doute fait ce film par provocation, s'est mariée. Son mari était un milliardaire et quand le film est sorti, il a racheté le négatif et le film a été interdit. J'ai encore le négatif, mais il est dans un coffre-fort et je n'ai pas le droit de le montrer."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.