Franck Dubosc va mettre en scène son histoire personnelle dans un téléfilm

Franck Dubosc va mettre en scène son histoire personnelle dans un téléfilm©Denis Guignebourg, BestImage

, publié le 16 janvier

L'acteur a dévoilé dans Ouest France qu'il travaillait actuellement sur l'écriture d'un téléfilm pour TF1 dans lequel il abordera un sujet très personnel.

Si Franck Dubosc a récemment porté à l'écran le film de Michel Denisot "Toute ressemblance", qui a essuyé de nombreuses critiques, l'acteur sait rebondir. Celui qui fera une apparition dans la saison 4 de "Dix pour cent" a été interrogé par Ouest France quelques heures avant la diffusion en direct de son nouveau one-man show, "Fifty Fifty", mercredi 15 janvier sur TMC. L'acteur a révélé qu'il travaillait actuellement sur un projet de téléfilm très personnel pour TF1.

Dans la peau de Franck Dubosc

"J'ai lancé l'écriture d'un téléfilm que je tournerai en novembre prochain pour TF1 sur la vie et la mort de mon père. J'ai envie que cette fiction soit vue par plus de gens qu'au cinéma. Dans ce téléfilm réalisé par Ludovic Colbeau-Justin, je jouerai mon propre rôle", explique-t-il au journal.

En 2018, l'acteur avait évoqué ses parents, très modestes, peu de temps après s'être fait attaquer par les Gilets Jaunes. En effet, après les avoir soutenus, Franck Dubosc avait déclaré : "Les Gilets Jaunes c'est du passé. Ils sont trop haineux, trop hargneux, à dégager."

Des propos qui n'ont évidemment pas plu au mouvement. Par la suite, il avait répondu : "Vous ne supplanterez jamais la différence que j'ai eu avec mon père, parce que mon père, c'est l'homme que j'aimais le plus au monde. Cette différence, quand elle est arrivée sur l'argent, sur ce que je devenais, on ne l'a pas supporté. Il est mort, sans que je puisse lui dire 'je t'aime'. Aucun être humain ne pourra me dire 'tu es différent de moi'. J'ai été différent de mon père et c'est mon plus grand malheur."

Pour le moment, aucune date de diffusion n'a été évoquée.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.