Fanny Ardant : "Il n'y a pas de bon ou de mauvais acteur"

Fanny Ardant : "Il n'y a pas de bon ou de mauvais acteur"©OLIVIER BORDE, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 14 octobre

Invitée d'honneur du Festival Cinémondes consacré au cinéma indépendant, Fanny Ardant y a donné une master-class le dimanche 13 octobre 2019 où elle a évoqué son rapport au cinéma.

Celle qui sera le 6 novembre prochain à l'affiche de "La Belle époque" de Nicolas Bedos était de passage à Berck ce week-end pour la 15e édition du Festival du film indépendant. Devant un parterre de cinéphiles réunis au cinéma Cinos, Fanny Ardant s'est confiée sur sa longue carrière. "Je n'ai jamais vécu par stratégie. Je ne regrette rien, ni les films qui n'ont pas marché ni les films mauvais. Car j'ai aimé les tournages et ces moments-là, personne ne pourra me les enlever", a-t-elle notamment déclaré, comme le relaye La Voix du Nord.

"J'ai besoin d'être dépaysée"

Et il n'y pas que les tournages que l'actrice révélée par François Truffaut aime dans le septième art, il y a aussi les comédiens. Celle qui a réalisé quelques films, et notamment "Le Divan de Staline" dans lequel elle dirigeait Gérard Depardieu, a ainsi assuré : "Un acteur, il faut l'aimer. Il n'y a pas de bon ou de mauvais acteur. Juste un acteur qu'on aime ou un acteur qu'on n'aime pas."

Actrice, réalisatrice, mais aussi, bien évidemment, spectatrice, Fanny Ardant a également expliqué aux curieux venus l'écouter ce qui la motivait pour se rendre dans les salles obscures : "Quand je vais au cinéma, j'aime entrer dans un monde et que ce ne soit plus pareil quand je sors après dans la rue. Je ne veux pas voir ma vie quotidienne. J'ai besoin d'être dépaysée."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.