Eva Green : "Proxima encourage les femmes à suivre leurs désirs"

Eva Green : "Proxima encourage les femmes à suivre leurs désirs"©2019 DHARAMSALA - DARIUS FILMS - PATHÉ FILMS - FRANCE 3 CINÉMA, DR

, publié le 27 novembre

Il y a quelques jours, à bord de la Station spatiale internationale était diffusé "Proxima", le nouveau film de la réalisatrice française Alice Winocour porté par Eva Green. Au cinéma le 27 novembre 2019, il met en scène l'histoire d'une mère qui doit quitter sa petite fille pour une longue mission spatiale.

"Proxima", en salle ce mercredi, met en lumière les difficultés que rencontrent les femmes en travaillant dans le monde si masculin des astronautes. Lors de la sortie de "Dumbo", l'actrice félicitait la réalisation d'un film engagé pour les animaux. Avec "Proxima", la femme fataleEva Green prend part à un film engagé pour les femmes. Elle incarne Sarah Loreau, une jeune mère qui s'apprête à partir un an en mission spatiale. Seule femme au milieu d'hommes, elle doit également faire face à la séparation d'avec sa fille.

La réalisatrice avait à coeur que le personnage principal soit une femme. "Je voulais explorer le processus de séparation entre une mère et sa fille, qui résonnait avec la séparation entre l'astronaute et la Terre. (...) Le cinéma ne représente pas souvent ces deux états dans un même corps, comme si héroïne et mère étaient incompatibles", déclare cette dernière à AlloCiné.

Un film féministe

Réalisé avec l'aide de l'Agence spatiale européenne, l'équipe de tournage de "Proxima" a pu accéder aux lieux fréquentés par les astronautes. Le film a donc été entièrement tourné dans de vrais décors. Eva Green a même eu droit à un véritable entraînement d'astronaute. "On a vraiment fait l'entraînement d'astronaute, pour avoir les épaules bien musclées et pouvoir porter mon scaphandre. J'ai aussi suivi quelques sessions avec des professionnels russes, à Cologne", raconte-t-elle dans leParisien. Si le film narre l'histoire d'une astronaute, c'est avant tout "un film féministe, qui encourage les femmes à suivre leurs désirs, même si ça va à l'encontre de ce que la société attend", a ajouté Eva Green.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.