Dumbo : un film engagé pour les animaux selon Eva Green

Dumbo : un film engagé pour les animaux selon Eva Green©2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved / Jay Maidment, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 26 mars

Pour Disney, Tim Burton a réalisé une relecture de l'histoire de l'éléphanteau Dumbo. Un film qui, en plus de célébrer les différences de chacun, véhicule un message fort en faveur de la protection des animaux.

En salle à partir du 27 mars 2019, le nouveau "Dumbo" de Disney signé Tim Burton permet au réalisateur de revisiter la célèbre histoire de l'éléphanteau en l'entraînant dans son univers si distinctif. Y est d'ailleurs abordé un thème cher au cinéaste américain comme l'indique Eva Green. Dans une interview vidéo publiée sur le site du Figaro le 25 mars, elle explique ainsi que la morale de cette histoire est de "célébre(r) l'individualité" : "On vit dans un monde dans lequel on demande aux gens de se conformer aux normes pour être aimés. Mais il faut juste être soi-même, accepter cette différence, croire en soi, et on peut accomplir l'impossible." Mais "Dumbo" fait plus que cela selon elle.

Une preuve de courage

En effet, pour celle qui incarne Colette Marchant, une trapéziste qui vient en aide à l'éléphanteau séparé de sa mère, il s'agit aussi de délivrer un message "contre les cirques qui ont des animaux sauvages". Elle continue : "C'est quelque chose de très actuel et je suis très heureuse que Disney ait le courage de prendre cette position et de donner envie aux gens de protéger les éléphants dès maintenant."

Dans une autre interview, donnée à CinéSéries.com, Eva Green ajoute : "Il ne devrait pas y avoir de zoos non plus. Quand on voit ces animaux dans la nature (...), (je me dis) 'Comment peut-on mettre ces magnifiques créatures dans des cages ?' C'est d'une cruauté pas possible. On espère que les gens prendront conscience du fait que ces animaux sont magnifiques et voudront les protéger et lutter contre le braconnage, qui existe toujours (...). Parce que sinon, dans 10 ans, les éléphants, y'en aura plus."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.