Dans Donne-moi des ailes, "les oies sont d'excellentes comédiennes"

Dans Donne-moi des ailes, "les oies sont d'excellentes comédiennes"©Borde / Jacovides / Moreau, BestImage

, publié le 14 janvier

Interviewés par Paris Match le 13 janvier 2019, Mélanie Doutey et Jean-Paul Rouve ont salué le professionnalisme des oies avec lesquelles ils ont tourné dans "Donne-moi des ailes".

Si Jean-Paul Rouveréfléchit déjà à un "Tuche 4", on le retrouvera d'abord au mois d'octobre 2019 dans le nouveau film de Nicolas Vanier, "Donne-moi des ailes", au côté de Mélanie Doutey. Inspiré de l'histoire de Christian Moullec, un ornithologue et photographe qui vole en ULM avec des oiseaux sauvages, les deux acteurs ont bien évidemment dû partager l'écran avec des stars à plumes. Et visiblement, le contact est très bien passé entre volatiles et êtres humains, comme ils l'ont confié à Paris Match.

"Un acte politique"

"Les oies sont d'excellentes comédiennes ! En deux prises, ça marchait tout de suite. C'était impressionnant", se souvient Mélanie Doutey, indiquant que le staff animalier "a fait un travail dément". Un avis que partage Jean-Paul Rouve, qui se rappelle : "Il y a une scène où un oeuf éclot dans ma main, elle est véridique. Tout avait été calé pour que l'oisillon naisse pile à ce moment."

Et si Mélanie Doutey comme Jean-Paul Rouve notent le "côté utopique", comme un "conte pour enfants" du parcours de Christian Moullec, ils espèrent que ce film fera passer un message sur l'importance de protéger la biodiversité. Jean-Paul Rouve explique : "Derrière 'Donne-moi des ailes', il y a un acte politique. La première chose que Nicolas Vanier m'a dite, c'est : 'Sache que j'aurai aussi besoin de toi après, afin de mener à bien le projet de Christian Moullec pour réintroduire l'oie naine dans la nature.' Le film n'est que la partie émergée de l'iceberg."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.