Claude Lelouch : regarder un film seul chez soi, c'est comme une "branlette"

Claude Lelouch : regarder un film seul chez soi, c'est comme une "branlette"©Bruno Bebert, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 6 février

Le réalisateur d'"Un homme et une femme" s'est prêté au jeu de l'interview Supercut de Konbini le 5 février 2019, révélant ses préférences en matières de films, de Kubrick à Spielberg, en passant par les comédies musicales et Walt Disney.

"Quand on est seul à regarder un film à la maison, c'est comme une petite branlette ! C'est pas pareil que lorsque vous avez la plus jolie femme du monde dans votre lit", commence Claude Lelouch. Car même s'il n'est pas contre l'idée d'innover pour réaliser un film - après tout il vient de tourner un long-métrage à l'iPhone -, pour lui, un grand film se regarde au cinéma. Ce qu'il reproche justement à Alfonso Cuarón : "J'ai beaucoup aimé 'Roma'. Je ne l'ai pas aimé sur mon ordinateur, je l'ai adoré en salle. Je ne comprends pas pourquoi il est sorti sur Netflix (...), je crois qu'il a commis une erreur."

"L'aristocratie du cinéma, c'est un grand film musical"

Alors qu'une seconde suite à son classique de 1966, "Un homme et une femme", sortira bientôt, le cinéaste s'est confié sur les films qui l'ont le plus marqué. Du "Blanche-Neige" de Disney, à "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg - "Les 20 premières minutes je pense que c'est un sommet de l'horreur de la guerre et de ce qu'est vraiment la guerre" -, en passant par la science-fiction : "J'aime bien tous ceux qui vont très loin. Kubrick est allé très loin, son 'Odyssée de l'espace' est absolument incroyable."

Mais ne lui parlez pas de super-héros : "Je ne supporte plus les films américains, les blockbusters. Je fais une vraie allergie (...). Les héros (...) sont insupportables."

Mais il y a un genre qu'il affectionne particulièrement : "Pour moi, l'aristocratie du cinéma, c'est un grand film musical." D'ailleurs, son préféré reste "Chantons sous la pluie" de Gene Kelly, "le film parfait" selon lui. Et il admire aussi le travail du réalisateur de "La La Land" : "Je pense que Chazelle aussi est dans la nostalgie de ça. Il connaît la musique, il aime la musique et j'espère qu'il va nous faire encore plein de belles choses comme ça."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.