Ben Affleck, Oliver Stone : Harvey Weinstein, plus tout seul au banc des accusés

Ben Affleck, Oliver Stone : Harvey Weinstein, plus tout seul au banc des accusés©Hosain Munawar/Startraks, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 13 octobre

L'affaire Weinstein n'en finit pas de faire couler de l'encre. Et dans sa descente aux enfers, le magnat du cinéma hollywoodien entraîne quelques personnalités avec lui.

Les langues continuent de se délier depuis les premiers témoignages de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols perpétrés par Harvey Weinstein. Et certaines profitent de la fin d'un tabou pour dénoncer des abus venant d'autres personnalités du cinéma. Est ainsi notamment pointé du doigt : Ben Affleck. Après qu'il a publiquement condamné le producteur, et que l'actrice Rose McGowan a révélé qu'il était bel et bien au courant de la situation, une vidéo le montrant attraper le sein d'une présentatrice en 2003 a refait surface. Lorsqu'il s'est "sincèrement excusé" auprès de cette Hilarie Burton sur Twitter, une maquilleuse du nom d'Annamarie Tendler lui a alors répondu : "J'aimerais aussi avoir une excuse de Ben Affleck, qui m'a attrapé les fesses lors d'une soirée pour les Golden Globes en 2014."

Des hommes aussi, parmi les victimes

Autre accusé : Oliver Stone. Le cinéaste a pris la défense de Harvey Weinstein sans connaître véritablement les faits, comme il l'a plus tard regretté. De quoi faire réagir une certaine Carrie Stevens, ancienne Playmate qui a affirmé sur Twitter : "Je me souviens de Oliver passer près de moi et m'attraper le sein alors qu'il entrait dans une soirée." De son côté, le patron d'Amazon Studios, Roy Price, a été suspendu de ses fonctions après avoir été accusé de harcèlement sexuel par la productrice Isa Hackett.

Outre la myriade de femmes qui lèvent enfin la voix, certains hommes osent aussi dénoncer des abus dont ils ont été victimes à l'image de la star de "Dawson" James Van Der Beek, qui a affirmé sur Twitter : "Des hommes puissants, plus vieux, m'ont attrapé les fesses et m'ont poussé dans des conversations sexuelles inappropriées quand j'étais beaucoup plus jeune."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.