Un grand producteur hollywoodien accusé de harcèlement sexuel

Un grand producteur hollywoodien accusé de harcèlement sexuel©Briquet-Hahn-Marechal, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 6 octobre

Le New York Times a dévoilé, jeudi 5 octobre 2017, une longue investigation faisant état de "décennies d'accusations de harcèlement sexuel portées à l'encontre de Harvey Weinstein". Témoignages à l'appui.

Harvey Weinstein pèse très lourd dans l'industrie du cinéma américain, en tant que co-fondateur avec son frère Bob des sociétés de productions Miramax puis The Weinstein Company. Des sociétés à qui l'on doit des succès comme "Pulp Fiction", "Le Patient anglais", "Gangs of New York" ou encore "Shakespeare in Love", qui lui a d'ailleurs valu un Oscar. Aussi les révélations faites par le New York Times à son sujet ont-elles eu l'effet d'une bombe. "Les femmes parlent de Harvey entre elles depuis longtemps, et il est grand temps que cette conversation soit rendue publique", déclare notamment Ashley Judd. Et la célèbre actrice de raconter, qu'il y a vingt ans de cela, alors qu'elle avait un rendez-vous professionnel avec le producteur, celui-ci l'avait fait venir dans sa chambre d'hôtel et lui avait proposé un massage avant de suggérer qu'elle le regarde prendre une douche.

Des excuses et un congé exceptionnel

En plus de tels témoignages, le New York Times affirme que Harvey Weinstein aurait payé au moins huit femmes en échange de leur silence. Parmi elles, l'actrice Rose McGowan aurait ainsi reçu 100 000 dollars pour ne pas engager de poursuites. Contacté par le quotidien, Harvey Weinstein a déclaré "prendre conscience que la manière dont (il a) agi envers ses collègues par le passé a causé du tort", et s'en "excuse sincèrement".

Le producteur a également affirmé au journal qu'il comptait prendre un congé exceptionnel de la Weinstein Company "pour faire face à ce problème". Il aurait cependant porté plainte contre le même journal, selon The Hollywood Reporter.

 
2 commentaires - Un grand producteur hollywoodien accusé de harcèlement sexuel
  • avatar
    KATa -

    Mieux vaut vendre une société prête à imploser par d'anciennes salariées en mal de vivre, qui se défoulent sur le boss. Un nouveau regard se lève sur ses stars sexe prudes effarouchées irresponsables.Ca fait longtemps que j'ai tourné le dos à toutes ces garces qui ont très mal vieilli, bipolaires.

  • avatar
    papymich -

    ce n'est qu'un porc il n'a que ce qu'il mérite point..........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]