Victoria Abril : retour sur ses 3 rôles les plus marquants

Victoria Abril : retour sur ses 3 rôles les plus marquants©Pathé, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 3 juillet

Le 4 juillet 2019, Victoria Abril, de son vrai nom Victoria Mérida Rojas, fête ses 60 ans. Retour sur les rôles les plus marquants d'une actrice qui a su imposer son style aussi bien dans son Espagne natale, qu'en France.

"La Lune dans le caniveau" (1983)

Devenue célèbre en Espagne grâce au film "Cambio de sexo" de Vicente Aranda en 1977, dans lequel elle incarnait un garçon qui souhaitait être une fille, Victoria Abril multiplie ensuite les rôles secondaires en France. Mais c'est son interprétation de Bella, maîtresse jalouse qui essaie de faire assassiner son amant lorsqu'il tombe amoureux d'une autre dans "La Lune dans le caniveau" de Jean-Jacques Beineix qui lui vaut d'être nommée au César de la Meilleure actrice dans un second rôle en 1984. L'année suivante, c'est pour "L'Addition" de Denis Amar qu'elle reçoit la même nomination.

"Attache-moi !" (1990)

Avant que Pedro Almodóvar ne jette son dévolu sur Penélope Cruz - leur dernière collaboration en date étant "Douleur et Gloire", sélectionné à Cannes cette année -, c'est Victoria Abril qui était la muse du cinéaste. Dans leur première collaboration, "Attache-moi !", elle incarne une actrice porno qui souhaite faire carrière dans le cinéma "traditionnel". Les choses prennent une tournure dramatique lorsque son amant d'un soir, Ricky (Antonio Banderas), un homme ayant fait un long séjour dans un asile psychiatrique, décide de la séduire par tous les moyens possibles : même en la séquestrant chez elle.

"Gazon maudit" (1994)

Après un passage de l'autre côté de l'Atlantique - elle est l'actrice principale de "Jimmy Hollywood" en 1993 au côté de Christian Slater -, Victoria Abril se voit offrir de nombreux rôles en France, notamment de la part de Gérard Jugnot dans "Nuit d'ivresse" puis dans "Sans peur et sans reproche". Mais c'est la comédie "Gazon maudit", dans laquelle elle incarne la femme d'Alain Chabat, qui tombe amoureuse de Josiane Balasko, qui l'impose comme une actrice comique incontournable. Un film qui réunit près de 4 millions de spectateurs.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.