The Rock, Jason Statham et Vin Diesel refusent de perdre à l'écran

The Rock, Jason Statham et Vin Diesel refusent de perdre à l'écran©Universal Pictures, DR

Solène Filly, publié le 5 août

Alors que le spin-off de Fast & Furious, "Hobbs & Shaw" est attendu en salle le 7 août 2019, le Wall Street Journal a révélé que les contrats des acteurs principaux de la franchise stipulent qu'ils doivent toujours paraître les plus forts lors des bagarres.

Poursuites de voitures et bagarres en tout genre, la saga Fast & Furious délivre toujours son lot de scènes d'action impressionnantes. Dans ce premier spin-off, "Hobbs & Shaw", ce sont les personnages de Dwayne Johnson et Jason Statham qui sont au coeur de l'intrigue au côté d'Idris Elba, alors que Vin Diesel passe cette fois-ci son tour. À l'occasion de la sortie du film, le Wall Street Journal s'est penché sur les contrats des trois acteurs originaux et a découvert pourquoi aucun d'entre eux n'est vraiment perdant lorsqu'ils se battent à l'écran...

Un nombre de coups réglementé

Ainsi, ces habitués des films d'action auraient tous, selon les producteurs et membres de l'équipe de la franchise Fast & Furious, négocié afin de toujours apparaître sous leur meilleur jour. Selon le Wall Street Journal, "M. Statham, 51 ans, a obtenu un accord avec le studio qui lui permet de limiter à quel point (son personnage) peut être malmené à l'écran. M. Diesel, 52 ans, voit sa soeur cadette, productrice des films, calculer le nombre de coups qu'il reçoit. Et M. Johnson, 47 ans, s'est entouré de producteurs, monteurs et coordinateurs de combat afin de l'aider à s'assurer qu'il donne autant de coups qu'il en reçoit".

Des demandes qui seraient mises en place afin de flatter l'ego des trois acteurs, comme l'a confié le producteur Michael Fottrell au site. Selon un représentant d'Universal, les bagarres sont bien orchestrées afin que "chaque personnage ait droit à son moment et qu'ils soient tous perçus comme d'incroyables adversaires".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.