Star Wars 8 : le film a-t-il été la cible de trolls russes ?

Star Wars 8 : le film a-t-il été la cible de trolls russes ?©The Walt Disney Company France, DR

, publié le 3 octobre

Une étude américaine a découvert qu'une partie des critiques envoyées à Rian Johnson sur Twitter avaient des motivations politiques et pouvaient provenir de Russie.

Les nouveaux épisodes de la saga intergalactique ont rencontré un franc succès, à l'exception de "Solo", film qui a fait prendre conscience au PDG de Disney que le rythme des sorties de films Star Wars devrait peut-être ralentir. Pourtant, "Star Wars : Les Derniers Jedi" a dû essuyer de nombreuses critiques sur Internet, principalement envoyées à Rian Johnson, le réalisateur, sur Twitter.

Selon une étude de l'Université de Californie du Sud, ce ne sont peut-être pas des fans qui se cachent derrière les comptes à l'origine de ces tweets. En effet, après avoir analysé 967 messages envoyés à Johnson entre le 13 décembre 2017 et le 20 juillet 2018, le chercheur Morten Bay a découvert que "50,9% des tweets négatifs étaient envoyés pour des raisons politiques ou par des trolls", certains provenant sans doute de Russie.

Rian Johnson ouvert à la discussion

Son étude montre ainsi que certaines critiques ont été déguisées en arguments de fans pour basculer vers des questions politiques, prônant alors des idées d'extrême droite, mais aussi "des avis discriminants sur l'origine, le genre ou la sexualité des personnages/acteurs". L'une des actrices de ce 8e opus, Kelly Marie Tran, avait justement quitté les réseaux sociaux après avoir reçu de nombreux messages racistes.

Une étude qu'a d'ailleurs partagée Rian Johnson sur Twitter. "J'ai hâte de la lire, mais rien que sa présentation correspond à mon expérience en ligne", a-t-il ainsi écrit, ajoutant : "Cela n'a rien à voir avec le fait d'aimer mon film ou non - j'ai eu des tonnes de conversations avec de super fans de la saga (...) - Là, on parle spécifiquement des attaques virulentes, de harcèlement en ligne."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.