Ségolène Royal se lance dans le cinéma pour sauver la planète

Ségolène Royal se lance dans le cinéma pour sauver la planète©Pierre Perusseau, BestImage

Émilie Nougué, publié le 6 juillet

Se servir du septième art pour sensibiliser aux questions environnementales ? C'est le pari de l'ex-ministre de l'Environnement, qui lance un grand concours de films sur la nature avec sa fondation.

Pour arriver à ses fins par le biais de sa fondation Désirs d'avenir pour la planète, Ségolène Royal a ouvert son carnet d'adresses. En effet, d'après Le Parisien du 5 juillet 2018, elle a contacté de nombreuses personnalités pour leur demander d'intégrer le jury de son concours : Leonardo DiCaprio, acteur hollywoodien très engagé pour l'environnement, Sean Penn, qu'elle a rencontré à plusieurs reprises avant la COP21, mais aussi Marion Cotillard, les réalisateurs Luc Besson ("Le Grand Bleu"), Jacques Perrin ("Le Peuple migrateur", "Océans") et Cyril Dion ("Demain") ou encore... Thomas Pesquet, spationaute français.

Inscription avant le 30 septembre

L'astrophysicien Hubert Reeves parrainera ce concours dont les inscriptions sont déjà ouvertes. Pour y participer, il suffit de déposer sa candidature avant le 30 septembre prochain sur le site de Désir d'avenir pour la planète en partageant un film de quatre à six minutes (documentaire, fiction...) parlant de la nature. L'idée : valoriser des "combats joyeux" pour la planète et la biodiversité, indique l'ancienne ministre.

Le jury présélectionnera dix oeuvres qui seront ensuite soumises à un vote sur Facebook. "On lèvera des fonds par financement participatif pour qu'ils deviennent des courts-métrages, des séries ou des longs-métrages. Et je contacterai des producteurs", précise Ségolène Royal.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.