Le Grand Bleu n'avait "rien à voir avec la réalité"

Le Grand Bleu n'avait "rien à voir avec la réalité"©Junji Takasago, DR
A lire aussi

Dominique Lemoine, publié le 30 mai

Ce 30 mai 2018, le documentaire intitulé "L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol" retraçant la vie du célèbre plongeur en apnée, est sorti en salle. Dans une interview à AlloCiné, Jean-Marc Barr, le narrateur de ce biopic, a tenu à faire une mise au point.

Pour le 30e anniversaire du film à succès "Le Grand Bleu" de Luc Besson, le réalisateur Lefteris Charitos dévoilait son documentaire "L'Homme dauphin". Un biopic retraçant la vie de Jacques Mayol, le plongeur qui a inspiré le célèbre cinéaste français.

Dans un entretien accordé à AlloCiné, Jean-Marc Barr, narrateur de l'histoire, raconte : "Jacques Mayol avait une grande passion et il a tout laissé pour la suivre. Luc Besson a vu ce qu'il faisait. Il a vu la chose excitante que représentait ses plongées et comment ça pouvait être bien de les filmer en 70 mm. Il a pris l'histoire de Jacques et en a fait une fable. Rien à voir avec la réalité. C'était très librement adapté."

"Je voulais remettre un peu les pendules à l'heure"

Jean-Marc Barr révèle également les raisons qui l'ont poussé à accepter ce rôle de narrateur : "J'ai dit oui, parce que je voulais remettre un peu les pendules à l'heure : sur le message de Jacques sur la plongée, sur le rapport de l'être humain et la mer... Comment ce message d'être humain envers la nature est encore plus important aujourd'hui qu'il y a 30 ans. Il y a une vraie menace sur la planète à cause de nos civilisations."

L'acteur a également profité de l'interview pour se confier sur son prochain projet cinématographique, "La Particule humaine" de Semih Kaplanoğlu "tourné pendant 2-3 mois en Anatolie" et qui devrait sortir en juillet.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.