Scandale : Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie brisent le silence

Scandale : Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie brisent le silence©Metropolitan FilmExport, DR

, publié le 22 janvier

Au cinéma mercredi 22 janvier 2020, "Scandale" réunit trois actrices exceptionnelles dans un film retraçant l'histoire des journalistes Gretchen Carlson et Megyn Kelly, harcelées sexuellement par leur patron Roger Ailes, à la tête Fox News. Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie brisent la loi du silence et portent la voix de ces femmes prisent au piège dans ce terrible cercle vicieux.

"Scandale" plonge les spectateurs dans les coulisses d'une histoire vraie. Un an avant l'affaire Harvey Weinstein, les États-Unis devaient déjà faire face à un scandale. En 2016, le président de Fox News, Roger Ailes, se retrouve en Une de tous les journaux. L'homme est accusé de harcèlement sexuel, notamment par la superstar de la chaîne Megyn Kelly. S'il a démissionné, il a tout de même eu le privilège de recevoir 40 millions de dollars de compensation. Quatre ans plus tard, trois femmes puissantes prêtent leurs traits à ces victimes dans "Scandale".

Charlize Theron se glisse dans la peau de Megyn Kelly et Margot Robbie interprète Kayla Pospisil, un rôle fictif inspiré de plusieurs salariées de la chaîne. Le Parisien les a rencontrées.

"Il y a de nombreuses similarités entre les parcours de Harvey Weinstein et de Roger Ailes"

Si Charlize Theron avait au départ une certaine réticence à jouer un tel rôle, car Megyn Kelly est une éditorialiste et polémiste, l'actrice a tout de même joué le jeu : "Ce n'était pas un film sur Megyn Kelly à proprement parler mais plutôt sur une année dans son existence. Quand vous êtes sensible à la force d'un message, même s'il est porté par quelqu'un que vous n'approuvez pas alors c'est que ce message compte réellement, qu'il a une immense importance." Et pour elle, "il y a de nombreuses similarités entre les parcours de Harvey Weinstein et de Roger Ailes. Il faut ajouter à ça le privilège des hommes blancs, qui existe depuis des centaines d'années et est bien ancré dans les mentalités. C'est une combinaison très dangereuse."

Cette mise en lumière est aussi un moyen de montrer aux femmes qu'elles ne sont pas seules. "Le film montre à quel point l'union fait la force. Alors que la tactique pour les isoler est de les séparer les unes des autres", conclu Margot Robbie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.