Princess Bride : la Toile se mobilise contre un remake du film culte

Princess Bride : la Toile se mobilise contre un remake du film culte©Artédis, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 19 septembre

Sorti en 1988 en France, "Princess Bride" de Rob Reiner a aujourd'hui un statut d'oeuvre culte. Alors quand un remake a été évoqué dans un article de Variety, de nombreux fans, mais aussi des acteurs du film, ont fait savoir que cela ne les intéressait pas.

L'histoire de la belle Bouton d'or (Robin Wright) dans le pays imaginaire de Florin en a fait rêver plus d'un dans les années 1980. Des spectateurs qui chérissent encore aujourd'hui "Princess Bride", tant et si bien qu'ils n'ont pas vraiment envie d'en voir une nouvelle version... Du moins, c'est ce qui transparaît sur les réseaux sociaux depuis qu'un remake a été évoqué dans les colonnes de Variety. Tony Vinciquerra, le PDG de Sony Pictures, y a en effet assuré : "Des personnes très célèbres dont je ne citerai pas les noms veulent refaire 'Princess Bride'."

Levée de boucliers

Dans la foulée, de nombreux internautes ont fait part de leur mécontentement face à cette annonce. Parmi eux, un certain Cary Elwes ! Eh oui, l'interprète de Westley, le bien-aimé de Bouton d'or, a écrit sur Twitter : "Il y a si peu de films parfaits en ce monde. Ce serait dommage d'abîmer celui-ci." Jamie Lee Curtis, qu'on retrouvera prochainement à l'écran dans "Halloween 2" et qui est une grande amie du réalisateur de "Quand Harry rencontre Sally" et, surtout, l'épouse de Christopher Guest alias le comte Rugen dans le long-métrage, a elle aussi partagé sa désapprobation, en affirmant qu'il n'y avait "qu'UN seul 'Princesse Bride', celui de Rob Reiner et William Goldman", le scénariste du film.

Quant au réalisateur Chris Miller, à qui l'on doit notamment "La Grande Aventure Lego" avec son comparse Phil Lord, il a indiqué sur le réseau social à l'oiseau bleu, que, contrairement à ce que certains fans ont pu imaginer, ce n'était pas eux dont parlait Tony Vinciquerra. Et d'ajouter, non sans humour : "Vous pouvez savoir que ce n'est pas nous à cause de l'utilisation de la phrase 'très célèbres'."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.