Lukas : Jean-Claude Van Damme dans un thriller "à hauteur d'homme"

Lukas : Jean-Claude Van Damme dans un thriller "à hauteur d'homme"©Hahn Lionel, Abaca
A lire aussi

, publié le 16 août

Dans ce polar qui sortira en salle le 22 août 2018, l'acteur belge se montre sous une facette plus réaliste et touchante que dans ses rôles précédents.

"La première fois que je l'ai rencontré, je lui ai dit : 'Mon job, ce sera de casser ta silhouette hollywoodienne'", commence par dire Julien Leclercq dans une interview à AlloCiné parue le 15 août. Pas de coups de pied retournés ou autres figures acrobatiques, le réalisateur de "Lukas" a souhaité mettre Jean-Claude Van Damme en scène de façon "ultra-réaliste, à hauteur d'hommes".

Des combats différents

Le héros de la série "Jean-Claude Van Johnson" incarne ici un videur arrêté par la police après avoir laissé un homme pour mort. Pour conserver la garde de sa fille âgée de huit ans, il se retrouve obligé de collaborer avec Interpol en infiltrant une organisation de faux-monnayage flamande. Le long-métrage comprend donc des scènes de combats, mais d'un "autre type" que celles que JCVD a l'habitude de tourner dans ses films comme "Black Water", "Kickboxer" ou la saga Expendables, indique Julien Leclercq. Il précise : "Ce n'est pas un karatéka mais un videur, quelqu'un qui accroche les manches, qui fait des clés de bras... De toute façon, tu ne peux plus filmer les combats comme on le faisait dans les années 1980, avec des ralentis et des effets."

Le réalisateur avoue qu'il a été difficile pour lui de donner des instructions à Jean-Claude Van Damme, dont il admire le travail. Il explique : "Je me suis dit que si j'abordais ce film-là en tant que fan, j'étais mort, je faisais un mauvais film."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.