Laetitia Casta, Benoît Poelvoorde, Jean Reno... le premier Cannes des stars

Laetitia Casta, Benoît Poelvoorde, Jean Reno... le premier Cannes des stars©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 14 mai

Participer au Festival de Cannes est toujours un moment important dans la carrière d'un acteur. Alors forcément, une première fois sur la Croisette, cela ne s'oublie pas. Pour Télé-Loisirs, plusieurs stars du grand écran se sont plongées dans leurs souvenirs.

C'est avec des immenses stars que Laetitia Casta a pour la première fois connu les joies du Festival de Cannes. "C'était pour 'Astérix et Obélix' avec Depardieu", indique-t-elle à Télé-Loisirs, avant de confier : "J'arrivais et Depardieu était dans le lit avec Carole Bouquet dans sa suite. C'était assez incroyable d'arriver et de les voir tous les deux, à ce moment-là hyper amoureux, et après on est descendus pour faire les photos." Benoît Poelvoorde, aussi, garde "un très beau souvenir" de sa première participation. Il raconte : "J'y suis allé comme une sorte de gitan qui a une carte VIP dans un bar. Donc j'avais un carton oublié, une soirée gâchée !"

"On s'est fait massacrer"

Jean Reno, au contraire, s'est remémoré un passage moins joyeux. "Au départ, Cannes c'est une sorte de rêve, on a l'impression qu'il va se passer beaucoup de choses alors que si vous n'avez rien à présenter, il ne se passe rien du tout", commence-t-il par déclarer avant de revenir sur la présentation du "Grand bleu" Hors Compétition : "On s'est fait massacrer par toute la presse mais grave." Un mauvais accueil contrebalancé par le fait que "le film a fait 10 millions d'entrées" par la suite.

Quant à la star de la série "Clem", Lucie Lucas, sa première fois à Cannes s'est soldée par un petit accident. "Ma première montée des marches, j'avais fait fort parce que j'avais mis une robe en papier, en origami, qui était super courte, super décolletée, j'avais le ventre à l'air et, bien sûr, à un moment, le réalisateur du film pour lequel je montais a passé sa main derrière mon dos et crac les pressions se sont ouvertes et du coup j'ai monté avec le haut qui se barrait complètement !", se souvient-elle.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.