La Tragédie de Macbeth : une oeuvre solo en noir et blanc pour Joel Coen

La Tragédie de Macbeth : une oeuvre solo en noir et blanc pour Joel Coen©SGP, BestImage

, publié le 18 janvier

Sans son frère Ethan, Joel Coen s'est imposé un exercice périlleux : adapter "Macbeth". Manier ce texte shakespearien est une difficulté à laquelle se sont confrontés de nombreux réalisateurs de prestige comme Orson Welles, Akira Kurosawa, Béla Tarr ou encore Justin Kurzel. Jeudi 14 janvier 2021, la costumière Mary Zophres a révélé de nouvelles informations sur ce projet lors du podcast "Team Deakins".

Écrite en 1606 par William Shakespeare, "Macbeth" est la dernière pièce de ce qui est considéré comme son quatuor tragique, comprenant également "Hamlet" (1603), "Othello ou le Maure de Venise" (1604) et "Le Roi Lear" (1606). Les siècles passent et l'oeuvre la plus obscure du Barde continue de fasciner les artistes, cinéastes compris. Depuis des années, les désirs de grandeur du couple Macbeth et cette Écosse plongée dans l'obscurité et la folie font rêver Joel Coen. L'adaptation, annoncée sur les rails depuis plusieurs mois, serait désormais en boîte selon les révélations de la chef costumière Mary Zophres. En couple insatiable rongé par son ambition, Denzel Washington et Frances McDormand prennent la tête d'affiche de cette transposition, et donc le trône, pour un règne des plus maléfiques. Á leurs côtés, Brendan Gleeson est aussi confirmé. Le directeur de la photographie, Bruno Delbonnel ("Argo", "Inside Llewyn Davis"), a tourné l'oeuvre en noir et blanc selon la volonté du réalisateur.

Un couple de criminels plus âgé que dans l'oeuvre originale

Macbeth est un glorieux noble écossais, Thane ("baron") de Glamis, terrassant ses ennemis à chaque bataille. Il fait la rencontre de trois sorcières sur une lande déserte. Ces dernières, instances surnaturelles, lui font de nombreuses prédictions telles que l'enchaînement rapide de son accession au trône. Le jour même, Macbeth est nommé Thane de Cawdor. Son ambitieuse femme, Lady Macbeth pousse son mari à accélérer le destin. Ils voient, dans les prophéties des sorcières, une assurance d'invincibilité. Le soir même, le roi est sauvagement assassiné par le couple. Macbeth est couronné mais le plaisir est consumé par l'omniprésence du Mal. Carter Burwell, le compositeur du film, déclarait récemment : "Nous connaissons tous l'histoire. Donc les surprises ne seront pas contenues dans l'histoire, mais dans les détails que nous accentuerons et l'angle que nous choisirons."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.