La tenue ultra transparente d'une actrice vietnamienne affole la Croisette

La tenue ultra transparente d'une actrice vietnamienne affole la Croisette©Andreas Rentz, Getty Images

Solène Filly, publié le 20 mai

Lors de la 6e journée du Festival de Cannes, une actrice a fait le bonheur des photographes lorsqu'elle est apparue sur le tapis rouge vêtue d'une robe noire presqu'entièrement transparente.

Hier soir, dimanche 19 mai, la Croisette a accueilli du beau monde puisqu'en plus de la projection du nouveau long-métrage de Terrence Malick , "Une vie cachée ", Alain Delon était présent afin de recevoir une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Pour l'occasion, les stars ont rivalisé de beauté en revêtant des robes ultra glamour, jouant avec les matières et les couleurs, et dévoilant leurs meilleurs attributs. Mais la Palme de la tenue la plus sexy ne peut être décernée qu'à une seule d'entre elle : Ngoc Trinh.

Une transparence assumée

En effet, si l'actrice et mannequin vietnamienne a opté pour une longue robe noire signée Do Long, une boutique basée au Vietnam, celle-ci laissait très peu de place à l'imagination. Ainsi, sa tenue était composée d'un body string en tulle transparent, recouvert de broderies habilement placées afin de dévoiler sa plastique de rêve tout en prenant soin d'éviter un accident sur le tapis rouge. Au body s'ajoutait une longue jupe, toujours dans la même matière, et recouverte de sequins et de perles. Échancrée jusqu'en haut des hanches, elle dévoilait entièrement les longues jambes de la jeune femme, rendues interminables grâce à d'impressionnantes chaussures à plateformes noires, recouvertes de strass.

Pour compléter son look, Ngoc Trinh a joué la carte de la simplicité, choisissant de simples boucles d'oreilles noir et blanc. Idem côté maquillage, puisqu'un simple trait d'eye-liner venait souligner son regard, tandis que ses lèvres étaient recouvertes d'un rouge sombre et mat. Sa longue chevelure était, quant à elle, relevée en un chignon, laissant deux mèches courir le long de ses tempes, en écho aux broderies qui ornaient sa robe.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.