Alain Delon sur sa Palme d'honneur : "Un hommage posthume" de son vivant

Alain Delon sur sa Palme d'honneur : "Un hommage posthume" de son vivant©Jacovides-Moreau, BestImage

Fabien Gallet, publié le 20 mai

Le monstre sacré du cinéma français a reçu, dimanche 19 mai 2019, une Palme d'or d'honneur lors du 72e Festival de Cannes, des mains de sa fille, Anouchka Delon. Très ému, l'acteur a prononcé un discours mémorable.

Il n'avait jamais été récompensé à titre personnel, bien que sept fois en compétition (le film "Le Guépard", avait obtenu la Palme d'or en 1963). C'est désormais de l'histoire ancienne : à 83 ans, Alain Delon a enfin eu le droit à son petit trophée doré, ce dimanche 19 mai à Cannes. Une palme honorant plus de six décennies devant les caméras. Sur la scène du Grand Théâtre Lumière, le comédien n'a pu cacher ses larmes. "Ça fait longtemps que je n'ai pas autant chialé de ma vie !", a-t-il lancé avant de poursuivre : "Vous n'êtes pas obligé d'être d'accord avec moi, mais parce qu'il y a une chose au monde dont je suis fier, la seule, c'est ma carrière. Et cette Palme d'or, on me la remet pour ma carrière et pour rien d'autre, voilà pourquoi je suis heureux et satisfait." De quoi répondre à une récente pétition demandant à ce qu'il ne soit pas honoré à Cannes.

"Je vais partir"

Les yeux embués, face à l'assemblée, Alain Delon a tenu à remercier le public : "Je vous demande pardon mais pour moi ce soir, plus qu'une fin de carrière, je pense que c'est une fin de vie. C'est un peu un hommage posthume... de mon vivant." Et d'ajouter : "J'ai duré 62 ans. Et je sais maintenant que le plus difficile, c'est de partir. Parce que je vais partir. Mais pas sans vous remercier. (...) Parce que, paraît-il, je suis une star. Si je suis une star, c'est à vous que je le dois et à personne d'autre. Ce ne sont pas les films ni les metteurs en scène qui font les stars, uniquement le public. Je vous remercie de tout mon coeur."

Longuement ovationné par la salle, Alain Delon a souhaité dédier ses derniers mots à deux des femmes les plus importantes de sa vie : "Avant de partir, je voudrais simplement vous dire que je pense à Mireille (Darc) et à Romy (Schneider)."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.