L'Académie des César accusée d"agissements opaques et discriminatoires"

L'Académie des César accusée d"agissements opaques et discriminatoires"©OLIVIER BORDE, BestImage

, publié le 14 janvier

Le 13 janvier 2020 s'est déroulé le traditionnel Dîner des Révélations aux César. Mais cette année, il s'est tenu sur fond de polémique après un tweet de la Société des Réalisateurs de Films accusant l'Académie de pratiques "opaques et discriminatoires" concernant les parrains et marraines des jeunes Révélations.

Chaque année, le comité des Révélations plébiscite une trentaine de jeunes comédiens et comédiennes qui se sont distingués au cours des 12 derniers mois, et c'est parmi ces noms que l'Académie choisit ensuite les 10 artistes qui concourront aux César du Meilleur espoir masculin et féminin. Mais avant ça, ceux que l'on appelle les Révélations sont invités à participer à une prestigieuse soirée accompagnés d'un parrain ou d'une marraine de leur choix. Du moins dans la théorie, puisque la Société des Réalisateurs de Films a assuré dans un message publié sur Twitter lundi que certaines propositions de marraines n'avait pas été acceptées par l'Académie.

Des excuses mais pas d'explication

Jean-Christophe Folly, vu dans "L'Angle mort" de Pierre Trividic et Patrick-Mario Bernard, souhaitait en effet être accompagné de la romancière Virginie Despentes pour le Dîner des Révélations, ce qui lui a été refusé. De même, alors qu'Amadou Mbow, l'un des héros d'"Atlantique" de Mati Diop, primé à Cannes, a fait part de son désir d'être parrainé par Claire Denis, l'Académie lui a répondu que la réalisatrice n'était pas disponible, ce qui s'est avéré faux. Face à ces "mises à l'écart" qui ne seraient pas des exceptions, la SRF a déclaré : "Nous demandons à Alain Terzian des explications quant à ces agissements opaques et discriminatoires, indignes de l'Association qu'il préside."

Si le lendemain de la fameuse soirée, l'Académie a bel et bien réagi aux accusations dans un communiqué, elle a seulement présenté "ses plus sincères excuses aux personnalités concernées et exprim(é) tous ses regrets", sans donner plus d'explication. Pas sûr donc, que cette réponse satisfasse la SRF...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.