Julie Gayet à Cannes : "Je suis le carton d'invitation pour tout le monde"

Julie Gayet à Cannes : "Je suis le carton d'invitation pour tout le monde"©Borde-Jacovides-Moreau, BestImage

Solène Filly, publié le 16 mai

Cette année, c'est en tant que productrice que Julie Gayet est présente au Festival de Cannes. Dans une interview pour le magazine Gala, elle est revenue sur sa première fois au Festival, et la difficulté d'obtenir des financements.

Après avoir participé à la marche organisée par la fondation Time's Up et le collectif 5050, Julie Gayet s'est prêtée au jeu de l'Espace Croisette, une interview en voiture organisée par le magazine Gala en partenariat avec Renault. Lors de cet entretien, l'actrice, réalisatrice et productrice, a dévoilé n'avoir "jamais eu autant le trac que quand (elle a) présenté un film à des financiers". Elle explique : "C'est comme un casse-tête. Si ça ne passe pas par la porte, c'est par la fenêtre, par la cheminée. S'il faut creuser, ramper... il faut un plan B." Un véritable parcours du combattant qu'elle a mené pour produire "Muere, monstruo, muere", le nouveau film d'Alejandro Fadel, en sélection officielle Un Certain Regard.

Confondue avec Jessica Lange

Aujourd'hui, Julie Gayet ne passe pas inaperçue. Mais lors de sa première venue à Cannes, alors même qu'elle était accompagnée de Michel Piccoli, les journaux ignoraient totalement son nom. Elle raconte : "On tournait des scènes des "Cent et Une Nuits" (d'Agnès Varda, ndlr) et dans Le Film Français, il avaient titré : 'Jessica Lange ?'"

Loin d'avoir oublié ses années de galère, elle se sert désormais de sa renommée pour aider de nouveaux venus : "Je fais rentrer tous les autres ! Je suis le carton d'invitation pour tout le monde ! Parce que j'ai connu l'autre côté quand on ne rentre nulle part."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.