Isabelle Huppert, prête à arrêter le cinéma ? "Je ne le ferai jamais"

Isabelle Huppert, prête à arrêter le cinéma ? "Je ne le ferai jamais"©JACOVIDES-MOREAU, BestImage

Solène Filly, publié le 31 mai

À l'affiche de "Greta" le 12 juin 2019, l'actrice enchaîne les projets. Et comme elle le confie à Madame Figaro lors d'une double interview avec l'auteur Paul Auster, cela n'est pas près de s'arrêter.

Au cinéma dans "Blanche comme Neige", "Greta", "Une jeunesse dorée" ou encore "Frankie", à la télévision dans les séries "Dix Pour Cent" ou "The Romanoffs", mais aussi sur scène outre-Atlantique... En 2019, plus que jamais, Isabelle Huppert est de tout les projets. Pense-t-elle un jour ralentir ce rythme effréné voir mettre un terme à sa carrière d'actrice ? Interviewée par Madame Figaro à ce sujet le 31 mai, elle répond : "J'y pense tout le temps. Mais je ne le ferai jamais."

"Je raconte toujours quelque chose de moi"

Et pour cause, celle qui incarnera bientôt une "Daronne" pour Jean-Paul Salomé est trop passionnée par son métier pour vouloir le quitter. "Aimer autant faire quelque chose, c'est forcément en dépendre", explique-t-elle. Et d'ajouter : "La dépendance a du bon et du mauvais. Il me semble que Godard a dit, à mon propos je crois, qu'il n'y a pas de coupure dans la vie d'une actrice entre le cinéma et la vie. L'idée est que je raconte toujours quelque chose de moi, à l'écran ou sur scène."

Jouer en anglais, contrairement à de nombreux acteurs français, n'est d'ailleurs pas un problème pour Isabelle Huppert, puisqu'elle a appris la langue de Shakespeare dans son enfance. Cela lui permet d'ailleurs d'incarner une autre version d'elle-même : "(Cela) m'amuse plus que cela ne me semble difficile. Je pourrais même dire que ça m'intéresse. Car on n'est pas tout à fait la même personne quand on s'exprime dans une autre langue que la sienne. On est parfois plus libre, parfois plus contraint."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.