Harry Potter : Chris Columbus rêve de réunir le casting originel

Harry Potter : Chris Columbus rêve de réunir le casting originel©WEBER - Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson dans "Harry Potter et l'école des sorciers" (2001) de Chris Columbus., Sipa

, publié le 5 novembre

Cette année, "Harry Potter et l'école des sorciers" fête ses 20 ans. À cette occasion, le réalisateur de ce premier volet, Chris Columbus, a avoué jeudi 4 novembre 2021, dans une interview pour Variety, qu'il aimerait réunir le casting originel afin d'adapter "L'enfant maudit" au cinéma.

Il y a 20 ans, on découvrait Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson, dans "Harry Potter, l'école des sorciers". Une adaptation du roman éponyme de J.K Rowling, réalisée par Chris Columbus. Pour cet anniversaire particulier, le réalisateur a accordé une interview au magazine Variety, le jeudi 4 novembre. Ce dernier a avoué qu'il aimerait adapter la pièce "Harry Potter et l'enfant maudit" au cinéma, avec les trois acteurs originaux : "J'adorerais diriger 'Harry Potter et l'enfant maudit'. C'est une super pièce et les enfants ont en fait le bon âge pour jouer ces rôles. C'est un petit fantasme pour moi." Écrit par Jack Thorne, la pièce suit les pas d'Harry Potter adulte, dix-neuf ans après les évènements des Reliques de la mort, en tant que chef d'application de la loi magique au ministère de la magie. Sans grande surprise, la pièce fut un succès et a remporté six Tony Awards en 2018.

Les Reliques de la mort critiqué par les fans

Désormais, avec l'âge respectif des comédiens, réaliser "Harry Potter et l'enfant maudit" pourrait bien faire oublier les nombreuses critiques des fans vis-à-vis des comédiens lors de la deuxième partie d'"Harry Potter et les reliques de la mort ". Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson, étant trop jeunes à l'époque par rapport à leurs personnages, le trio a dû être maquillé pour paraître plus vieux. Une astuce qui n'avait pas vraiment plu aux fans... Les acteurs seront-ils au rendez-vous pour se rattraper ? Affaire à suivre.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.