Dune : le reboot ne sera pas basé sur la version de David Lynch

Dune : le reboot ne sera pas basé sur la version de David Lynch©Universal Pictures, DR
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 16 novembre

Le prochain long-métrage de Denis Villeneuve s'éloignera de sa version originale, a assuré le réalisateur dans une interview accordée à Yahoo!.

C'est l'une des oeuvres majeures de la filmographie de David Lynch. "Dune", long-métrage de science-fiction sorti en 1984, mettait en scène le chanteur Sting, face à Kyle MacLachlan et Patrick Stewart, dans une épopée fantastique. Mais le film n'avait alors pas séduit les critiques. Avec le temps, il a cependant obtenu le statut de film culte, si bien qu'un projet de remake a été initié cette année.

Un "Dune" à la sauce Villeneuve

Aux commandes de cette version remaniée, on retrouvera le réalisateur Denis Villeneuve, à qui l'on doit notamment "Blade Runner 2049" et "Prisoners". Ce dernier s'est récemment entretenu avec le site Yahoo!, auquel il a bien voulu donner quelques informations sur son prochain film. Et le cinéaste est formel, son "Dune" ne sera pas une copie de celui de Lynch. Il explique : "David Lynch a livré une adaptation dans les année 1980 qui a de très fortes qualités (...). Quand j'ai vu son adaptation, j'étais impressionné, mais ce n'était pas celle dont j'ai rêvé."

Rappelons en effet que "Dune" est inspiré d'un roman de Frank Herbert. Et à en croire les propos de Villeneuve, c'est le livre original qui sera l'inspiration de son film. "J'essaie de faire l'adaptation de mes rêves", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Je m'appuierai sur le livre et je m'inspirerai des images qui me sont venues à l'esprit lorsque je l'ai lu. Mon film n'aura pas de lien avec le film de David Lynch." Très attendu, ce reboot n'a pour l'heure aucune date de sortie, ni de tête d'affiche annoncée.

 
1 commentaire - Dune : le reboot ne sera pas basé sur la version de David Lynch
  • avatar
    berns -

    C'est un peu comme "la guerre du feu de JJ. A", j'ai lu ce livre plus de 30 fois et sincèrement je n'ai pas eu le déclic face au film qui mélangeait à mon avis d'autres écrits des" âges farouches"
    Ce qui intrigue le plus chez JHRA c'est le vocabulaire et le rythme du récit pour coller aux situations, et on ne retrouve pas ça dans le film, sans parler des félins et des mammouths.
    Tant pis il faudra attendre un autre metteur en scène!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]