Devenu réalisateur, Michel Denisot "ne regarde plus les films de la même façon"

Devenu réalisateur, Michel Denisot "ne regarde plus les films de la même façon"©COADIC GUIREC, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 21 février

Actuellement en plein montage de son premier film en tant que réalisateur, "Toute ressemblance", Michel Denisot s'est confié à AlloCiné sur cette expérience inédite.

Pour sa première fois derrière la caméra, Michel Denisot a décidé de traiter d'un sujet qu'il maîtrise plutôt (très) bien puisqu'il s'agit de la télévision. Son héros, incarné par Franck Dubosc, est ainsi le présentateur préféré des Français, ce qui ne plaît pas au nouveau président de la chaîne sur laquelle il officie. Côté casting, le réalisateur débutant s'est aussi entouré de Jérôme Commandeur, Sylvie Testud ou encore Denis Podalydès, qu'il a dirigés à la fin de l'année 2018. Désormais, il en est au stade du montage. "J'ai la chance de monter mon film à un endroit où il y a d'autres salles de montage et d'autres cinéastes qui eux ne sont pas des débutants, et d'échanger avec eux, et c'est passionnant", a-t-il confié à AlloCiné.

"J'y ai pris goût"

Michel Denisot est également revenu sur le tournage de "Toute ressemblance", expliquant que cela avait été "un monde d'organisation quasi militaire". Et de poursuivre : "J'arrivais tous les matins tôt sur le tournage, j'étais émerveillé de me dire : je fais ça ! Ce n'était pas prévu dans ma vie, comme beaucoup de choses. C'est arrivé comme ça, pas par hasard non plus, et j'y ai pris goût."

Surtout, depuis que Michel Denisot a mis en boîte ce long-métrage, son regard sur le septième art a changé : "Je me suis rendu compte que je parlais du cinéma pendant 40 ans sans vraiment savoir tout ce que ça voulait dire. En plongeant de l'autre côté, en écrivant un scénario, en réalisant, et en montant, je me rends compte que je ne regarde plus les films de la même façon. Plus du tout."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.