Décès de Michel Legrand : ce projet inachevé avec Claude Lelouch

Décès de Michel Legrand : ce projet inachevé avec Claude Lelouch©Bruno Bebert, BestImage

, publié le 28 janvier

C'est à 86 ans, le 26 janvier 2019, que le compositeur français et mari de Macha Méril s'est éteint. Parmi la myriade de figures du cinéma qui lui ont rendu hommage, son ami Claude Lelouch a confié au Parisien qu'ils projetaient de collaborer sur un nouveau film.

C'est à lui que l'on doit les compositions inoubliables des comédies musicales de Jacques Demy, mais la renommée de Michel Legrand traversera aussi l'Atlantique puisqu'il remportera trois Oscars, en 1969, 1972 et 1984, notamment pour la chanson The Windmills of Your Mind, Les Moulins de mon coeur en français, dans "L'Affaire Thomas Crown".

Récemment, il avait signé la bande originale des "Gardiennes", qui réunit Nathalie Baye et Laura Smet, mais comme l'a révélé Claude Lelouch au Parisien, le compositeur ne comptait pas encore prendre sa retraite : "J'avais (...) un projet avec lui de faire un film sans paroles, sur une bande musicale ou un concert d'1h30. On en avait discuté il n'y a pas longtemps."

Une amitié de longue date

Les deux hommes avaient déjà collaboré à de nombreuses reprises, comme pour "Les Uns et les autres" en 1981, "Partir Revenir" en 1985 ou encore "Les Misérables" en 1994. "C'était un immense, immense, immense musicien qui savait tout faire", indique d'ailleurs Lelouch, avant d'ajouter que le compositeur "était rock'n'roll dans sa conversation. Il était cash. Quand il n'aimait pas quelqu'un, il n'y avait pas de nuances. (...) Ça faisait partie de cette folie musicale qu'il avait en lui".

Pourtant, "avec moi, il a toujours été d'une bienveillance et d'une délicatesse extraordinaire", explique le réalisateur. Car plus que des collaborateurs, Claude Lelouch et Michel Legrand étaient des amis : "On se téléphonait souvent. Pour mes 80 ans (en 2017, ndlr), il était venu et m'avait composé un petit thème, il ne pouvait pas me faire un plus beau cadeau."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.