Décès d'Anthony Powell : 3 costumes tissés pour des classiques du cinéma

Décès d'Anthony Powell : 3 costumes tissés pour des classiques du cinéma©Walt Disney Pictures - Glenn Close dans "Les 101 Dalmatiens" (1996) de Stephen Herek., DR

, publié le 20 avril

Comme beaucoup de professions plus techniques, costumier est un métier de l'ombre où seules les créations prennent la lumière. Il arrive parfois que, précédés par leur réputation d'orfèvre, certains talents parviennent à irradier au sommet d'Hollywood. Anthony Powell était assurément l'un de ces chanceux. Le designer, qui avait plus récemment élaboré les tenues des comédies musicales du Théâtre du Châtelet (Paris), est décédé à l'âge de 85 ans dimanche 18 avril 2021. La Costume Designers Guild, qui l'avait honoré d'un prix pour l'ensemble de sa carrière en 2000, a annoncé la triste nouvelle sur son compte Facebook, lundi 19 avril 2021. Trois de ses confections imprimées à jamais dans la rétine des spectateurs !

"Les 101 Dalmatiens" (1996) de Stephen Herek

S'attaquer au personnage de Cruella, une âme démoniaque stylée et raffinée mais en même temps capable de donner froid dans le dos en un coup d'oeil, est un défi coriace autant pour son interprète Glenn Close qu'Anthony Powell, chargé de lui dessiner ses looks ravageurs. Pendant les 1h43 du live-action où Mademoiselle D'Enfer terrorise les dalmatiens, le spectateur assiste à un défilé de haute-couture. Pour l'actrice, le styliste ne refuse aucune extravagance. À la toute fin janvier dernier, l'heureuse destinataire de ce dressing de luxe avait révélé à Variety : "J'avais indiqué dans mon contrat que je pouvais garder tous les costumes que je portais dans le film. Cela me fait très plaisir, parce que je considère le travail avec les costumiers comme une collaboration aussi importante que celle avec le réalisateur. Je suis vraiment fière, parce que tous ces costumes vont perdurer."

"Indiana Jones et le Temple maudit" (1984) de Steven Spielberg

Fouet à la ceinture, chapeau Fedora, chemise beige ou kaki souvent débraillée, ... Le célèbre archéologue, qui sera bientôt campé pour la cinquième fois à l'écran par Harrison Ford, doit son allure de baroudeur nonchalant en partie à Anthony Powell. L'artiste travaille avec Steven Spielberg sur "Indiana Jones et le Temple maudit" (1984) mais aussi "Indiana Jones et la Dernière Croisade" (1989), faisant lui l'habilleur officiel du personnage. Sa complicité avec le cinéaste est telle qu'il collabore à nouveau pour le long-métrage "Hook ou la Revanche du capitaine Crochet" (1991), où il élabore l'accoutrement de Robin Williams.

"Papillon" (1974) de Franklin J. Schaffner

Chef-d'oeuvre sur l'univers carcéral, "Papillon" réunit deux monstres du cinéma américain, Steve McQueen et Dustin Hoffman, entre quatre murs. Les tenues, rayées ou non, ont toutes été pensées et créées par Anthony Powell. Une belle visibilité !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.