Batman : la raison pour laquelle Ben Affleck a cédé le costume de super-héros

Batman : la raison pour laquelle Ben Affleck a cédé le costume de super-héros©Warner Bros France, DR

, publié le 19 février

L'époque "Batfleck" est définitivement révolue. Dans le journal The New York Times, le comédien Ben Affleck s'explique pour la première fois sur son abandon du Chevalier Noir qu'il lègue à Robert Pattinson.

Après la diffusion d'une vidéo de Robert Pattinson en justicier, l'excitation des fans pour "The Batman", entre les mains du réalisateur Matt Reeves, est à son comble. La tant attendue production était, pourtant, initialement prévue pour Ben Affleck. Celui qui a subi beaucoup de pression lorsqu'il incarnait le sauveur de Gotham City, dans "L'Aube de la Justice" (2016) et "Justice League" (2017), devait renfiler le costume et, également, réaliser ce long-métrage.

Dans une interview accordée au New York Times, mardi 18 février 2020, il a révélé pourquoi il s'était écarté du projet. "J'ai fait lire à quelqu'un le script de 'The Batman'. La personne m'a dit : 'Je trouve que c'est un bon script. Mais je pense surtout que tu vas te noyer dans l'alcool si tu dois traverser à nouveau tout ce que tu as vécu'", a-t-il dévoilé. Endosser ce rôle mythique faisant ressortir les démons du comédien, il a préféré passer la main pour ne pas replonger.

Batman n'a pas su vaincre l'alcool

Le père de Violet, Seraphina et Samuel a sombré dans le fléau de l'alcoolisme, une des raisons qui lui a coûté son mariage avec Jennifer Garner. "Le plus grand regret de ma vie est ce divorce", a-t-il admis avec franchise. À propos de sa relation qui durait depuis 2003, il a poursuivi : "J'ai bu relativement normalement pendant longtemps. Ce qui s'est passé, c'est que j'ai commencé à boire de plus en plus quand mon mariage s'est effondré. C'était en 2015, 2016. Ma consommation d'alcool n'a évidemment fait que créer davantage de problèmes conjugaux."

Ben Affleck continue de lutter activement et est maintenant lucide sur son addiction : "Quand vous êtes compulsif, comme moi, vous ressentez cet inconfort constamment. Pour le faire disparaître, vous vous jetez sur la nourriture, l'alcool, le sexe, les jeux d'argent, le shopping... Peu importe. Au final vous vous sentez encore plus mal. Alors vous essayez de faire disparaître cette nouvelle sensation de malaise. C'est là que la vraie douleur commence. C'est un cercle vicieux que vous ne pouvez plus briser. C'est ce qui m'est arrivé." Et c'est Batman qui a trinqué !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.