Bande-annonce d'Underwater : Kristen Stewart et Vincent Cassel pris au piège

Bande-annonce d'Underwater : Kristen Stewart et Vincent Cassel pris au piège©Twentieth Century Fox France, DR

Solène Filly, publié le 20 août

Dans ce thriller de science-fiction, les deux acteurs font partie d'un groupe de scientifiques coincé dans les profondeurs marines, après un étrange tremblement de terre...

Claustrophobes, s'abstenir. Car dans son nouveau film, William Eubank entraîne les spectateurs dans les profondeurs marines à bord d'un sous-marin. Parmi les membres de l'équipage ? Kristen Stewart, qui troque sa pixie cut du biopic de Jean Seberg pour les cheveux rasés peroxydés de Noah, la mécanicienne qu'elle incarne, et Vincent Cassel, l'un des scientifiques en charge de cette mission à 11km au fond de l'océan. Mais alors qu'ils sont occupés par leurs recherches, un tremblement de terre se déclare, mettant en danger la vie des occupants du sous-marin.

Un tournage éprouvant

Outre un sous-marin endommagé, l'équipage doit alors faire face à d'étranges phénomènes. Leurs recherches auraient-elles réveillé des créatures jusqu'alors inconnues ? Pour le découvrir, il va falloir s'armer d'un petit peu de patience puisque "Underwater" n'arrive en salle que le 8 janvier 2020.

Le tournage a d'ailleurs été compliqué pour les acteurs, comme l'a confié Kristen Stewart à Entertainement Weekly : "Les combinaisons de plongée étaient honnêtement très lourdes. On ne pouvait pas bouger et je n'aime vraiment pas être immobilisée, je n'aime pas les espaces clos, je ne suis pas une très bonne nageuse. La raison pour laquelle ce sont généralement des grands mecs renfrognés qui font des films d'action, c'est que ces films sont à la fois difficiles, effrayants et éprouvants."

Et d'ajouter : "Je pense qu'aucun d'entre nous - à l'exception peut-être de Vincent (Cassel) qui est une p*tain de banshee - ne savait vraiment dans quoi on s'était lancés. Et c'est ce qui a nourrit les passages d'humour du film ; dans les pires situations, il t'arrive de rigoler, comme à un enterrement. C'est un peu à ça qu'a ressemblé le tournage. On avait l'impression de tous mourir."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.