Affaire Weinstein : les auditions dans les chambres d'hôtel, c'est terminé

Affaire Weinstein : les auditions dans les chambres d'hôtel, c'est terminé©JACOVIDES-MOREAU, BestImage

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 17 avril

C'est notamment par l'intermédiaire de ces "auditions privées" que le magnat hollywoodien Harvey Weinstein piégeait ses victimes. Aujourd'hui, c'est au tour de la très influente Screen Actors Guild de tirer la sonnette d'alarme.

Hollywood semble bien déterminé à faire oublier l'affaire Weinstein et par cette même démarche, mettre un terme définitif aux méconduites qui sévissent dans le milieu du septième art. Après les vagues de protestation emmenées par les mouvements Time's Up et #MeToo, aujourd'hui, c'est à la Screen Actors Guild, le grand syndicat américain d'acteurs et d'actrices de hausser le ton.

Pour des auditions plus professionnelles

En effet, le vendredi 13 avril 2018, l'organisation, forte de ses 160 000 membres influents, a exigé la fin des "auditions, interviews et autres rencontres professionnelles dans des chambres d'hôtel et des résidences privées". Et pour ce faire, le syndicat demande aux "producteurs et autres décideurs d'arrêter de donner des rendez-vous professionnels dans ces lieux très risqués et de trouver des sites plus appropriés".

Toujours dans sa déclaration, le syndicat ajoute quelques précisions ou conseils à l'attention des concernés. Il indique que s'il est impossible de changer les lieux de la rencontre, les acteurs et actrices devront se présenter à leur audition avec des personnes de confiance. Et de poursuivre, intransigeant : "Nous nous engageons à combattre ce scénario qui a permis aux prédateurs sexuels d'exploiter les acteurs en privé sous prétexte de rendez-vous professionnels." En espérant que cela incite à un changement des mentalités...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.