28 jours plus tard : Danny Boyle annonce une nouvelle suite

28 jours plus tard : Danny Boyle annonce une nouvelle suite©Action Press, BestImage

Solène Filly, publié le 25 juin

Le réalisateur britannique, actuellement en promotion pour le film "Yesterday", a révélé lors d'une interview que le diptyque 28 jours plus tard pourrait bien devenir une trilogie.

Alors que son successeur à la tête de "Bond 25" doit faire face à un tournage compliqué, Danny Boyle doit être heureux d'avoir abandonné la réalisation de la nouvelle aventure de 007. À la place, le cinéaste est en pleine promotion de "Yesterday", long-métrage dans lequel il imagine un monde dans lequel plus personne ne se souvient de l'existence des Beatles à l'exception d'un jeune homme, qui devient alors une star de la musique grâce aux chansons de John, Paul, George et Ringo. Mais lors d'une interview accordée à The Independent, le réalisateur de "Trainspotting" a révélé avoir déjà un autre projet en tête.

"28 mois plus tard" ?

En effet, le cinéaste a confié vouloir offrir une nouvelle suite à son film d'horreur "28 jours plus tard". Sorti en 2002, il voyait Cillian Murphy découvrir avec stupeur que la ville de Londres avait été dévastée par une attaque de zombies. Une suite, "28 semaines plus tard", réalisée par Juan Carlos Fresnadillo, avait vu le jour en 2007, mais cette fois-ci, Danny Boyle souhaite reprendre les commandes du projet. Et pour l'aider dans cette mission, il a fait appel à Alex Garland, réalisateur à qui l'on doit "Ex Machina", qui avait signé le script du premier film.

"Alex Garland et moi avons une fabuleuse idée pour cette troisième partie. C'est vraiment bon", a-t-il ainsi indiqué. Mais de tempérer : "Il se concentre sur son propre travail de réalisateur pour le moment, donc c'est en suspens, mais on ne sait jamais." En 2015, déjà, Garland avait évoqué son envie de retravailler avec Boyle, confiant à IGN : "Nous commençons tout juste à en parler sérieusement. Il est plus probable que ce soit '28 mois' que '28 ans'." Affaire à suivre...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.