Vice Versa

Vice Versa
animation (95 minutes)
U.S.A.
Réalisateur :
presse :
spectateurs : 1 vote(s)
envie de voir ce film ?
avez-vous aimé ?
connexion
Préférences
Se déconnecter

Synopsis

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d'optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s'assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie - au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n'est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d'ailleurs... Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d'effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l'esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s'aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l'Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie...

Le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront définitivement fermés sur les thématiques Cinéma, Musique, Zapping TV et Vidéos à compter du 29 mars.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles sur les thématiques Actu, Sports et Tendances au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Vice Versa
  • avatar
    Riton32 -

    Grosse dépression ( * * * * )

    Excellent. Certains disent que c’est le meilleur Pixar ; il ne faut pas exagérer, ce n’est pas un chef d’œuvre absolu. Certes, l’idée de départ, ce qui se passe intimement dans la tête d’une jeune préado est vraiment originale. Le sujet est bien exploité, belles couleurs, avec contraste frappant entre le monde réel (terne) et celui intellectuel (exubérant). Foisonnement d’idées, tel que le personnage imaginaire... Mais sur la durée j’ai trouvé l’ensemble un peu répétitif. Mais il semblerait que les enfants adorent, alors...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]