Wolverine : le conseil qui a convaincu Hugh Jackman d'en arrêter là

Wolverine : le conseil qui a convaincu Hugh Jackman d'en arrêter là©Twentieth Century Fox France, DR

Jessica Rat, publié le 28 décembre

Discutant avec son homologue américain Willem Dafoe, dans le cadre de l'émission "Actors on Actors" de Variety, l'acteur australien est notamment revenu sur son dernier tour de piste dans la peau du fameux X-Men.

Hugh Jackman n'en revient pas lui-même. Cela faisait 17 ans cette année qu'il incarnait Wolverine, depuis le tout premier "X-Men" signé Bryan Singer en 2000 jusqu'à l'acclamé "Logan" de James Mangold sorti en mars dernier. Un film entièrement consacré à son personnage bien-aimé, qu'il a souhaité différent des autres, plus humain mais plus noir aussi, pour tirer sa révérence comme il se doit. Dans son entretien, l'acteur australien raconte comment il avait réalisé que l'aventure touchait à sa fin. C'était en demandant au détour d'un dîner avec son ami Jerry Seinfeld, héros d'une sitcom américaine culte à son nom, pourquoi il avait décidé d'arrêter cette dernière en 1998 alors qu'elle connaissait encore un grand succès. Le comédien lui aurait alors répondu simplement qu'il valait mieux "quitter la soirée avant qu'il ne soit trop tard".

Son adieu à l'humain plutôt qu'au super-héros

"Je suis rentré, et j'ai dit à Deb (sa femme, ndlr), quand j'étais encore dans le taxi : 'Celui-ci, c'est le dernier'", poursuit Hugh Jackman, faisant référence donc à "Logan". Et de préciser qu'il a eu alors cette idée de ne plus vouloir "traiter le film comme un comics, de ne plus traiter le personnage comme un super-héros mais comme un être humain, qui a vécu une vie de violence".

Avouant avoir été à la fois "excité, absolument sûr (qu'il) ne le rejouerai plus jamais, mais aussi très nerveux", l'interprète de Wolverine conclut : "Parce que ça faisait 17 ans, la fin d'un long voyage, on veut vraiment que la dernière soit la meilleure. On ne veut pas finir sur une mauvaise note." Pari réussi.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.