Virginie Efira sur Benedetta : "Le scénario est un chef-d'oeuvre"

Virginie Efira sur Benedetta : "Le scénario est un chef-d'oeuvre"©Zuma Press, BestImage

, publié le 15 février

Auprès de Vogue mercredi 10 février 2021, Virginie Efira s'est livrée sur son parcours, de ses débuts à la télévision à sa prestation dans "Victoria" en passant par sa collaboration avec Paul Verhoeven, qui lui a confié le rôle principal du long-métrage à venir "Benedetta".

Depuis ses "5 ou 6 ans" Virginie Efira se rêve actrice. Si sa carrière à la télévision était amorcée, la jeune femme a poussé les portes des castings et le charme a opéré. Tête d'affiche de nombreuses comédies romantiques, sa carrière prend un nouveau tournant en 2016 après sa prestation dans "Victoria" de Justine Triet, qui lui vaut une nomination au César de la Meilleure Actrice. "Je me souviens bien du moment où elle m'a appelée. J'avais à peine vu 'La Bataille de Solferino'. On a pris un café à côté de chez moi et j'ai eu un coup de foudre inouï. Je ne sais pas ce qu'elle a vu en moi, mais j'imagine qu'elle pressentait ce qui pouvait se passer entre nous et qui est arrivé. Ce qui est intéressant, c'est qu'elle me propose avec 'Victoria' quelque chose qui s'inscrit complètement dans la ligne des comédies romantiques que j'avais tournées, mais en en détournant les codes. Je veux dire en essayant d'y mettre une vérité. Même cruelle. Du coup, le beau peut devenir vraiment beau", a-t-elle raconté.

Un scénario écrit pour elle

Au fil des longs-métrages, son talent se confirme et sa courte prestation dans "Elle" de Paul Verhoeven, attire l'oeil du réalisateur : "À Cannes, alors que j'accompagnais 'Victoria' qui était sélectionné, je croise dans une soirée le producteur de 'Elle', Saïd Ben Saïd, qui me dit que Verhoeven écrivait pour moi. J'ai entendu cette phrase, mais elle s'est effacée aussitôt. Comme si elle n'avait pas existé et pourtant ensuite, Paul m'a appelée pour me dire qu'il avait un scénario pour moi." Le cinéaste lui confie alors le rôle principal de sa sulfureuse oeuvre "Benedetta", qui illustre la vie de Benedetta Carlini, une nonne italienne arrêtée et jugée pour homosexualité, prochainement dans les salles de cinéma : "Le scénario est un chef-d'oeuvre. Je n'ai pas encore vu le film. Mais tout ce qui est au centre de son cinéma - la religion, le sexe et la violence - s'y retrouve et s'unit... Maintenant, je peux aller faire de la poterie, j'ai fait ce film, j'ai vraiment rencontré Verhoeven."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.