Virginie Efira : "Je regrette d'avoir débuté si tard"

Virginie Efira : "Je regrette d'avoir débuté si tard"©Stéphanie Branchu - Chaz Productions, DR

, publié le 26 octobre

Déjà à l'affiche du "Grand Bain", Virginie Efira s'illustrera également dans un autre film à partir du 7 novembre 2018 : "Un amour impossible" de Catherine Corsini. Une histoire qui se déroule sur plus de dix ans et sur laquelle elle s'est confiée dans les pages de Madame Figaro.

"Un amour impossible", c'est, au départ, un roman de Christine Angot qui a "profondément marqué" Virginie Efira, qui "trouvai(t) le personnage magnifique". Alors, quand elle a appris qu'une adaptation allait voir le jour, elle a absolument voulu que Catherine Corsini lui donne sa chance, au point d'un soir envoyer un SMS à son agent. "D'habitude, il faut une réciprocité de désirs avec le metteur en scène, l'amorce... d'une danse. Là, je me retrouvais dans la situation très clichée de l'actrice qui écrit à son agent pour lui dire un truc comme 'Je sens que ce rôle est pour moi'", se souvient la comédienne qui a donc obtenu gain de cause.

Pas peur d'être vieillie à l'écran

Pour ce long-métrage qui se déroule sur une longue période, Virginie Efira a dû parfois subir jusqu'à six heures de maquillage par jour pour se faire vieillir. Un processus qui ne l'effrayait pas du tout. "Moi, je redoutais plutôt d'incarner Rachel jeune. Mon âge, je peux le voir dans le miroir. N'allais-je pas passer pour une vaniteuse en prétendant que j'avais 25 ans ?", explique celle qui jouera bientôt les nonnes lesbiennes.

L'actrice en a profité pour partager le seul regret de sa carrière : "Avoir débuté si tard". Car, on l'oublie parfois, mais avant de commencer à jouer la comédie à 30 ans, Virgine Efira a longtemps été animatrice télé !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.