Virginie Efira : "Je ne me suis jamais dit, si je gagne un César, j'ai réussi"

Virginie Efira : "Je ne me suis jamais dit, si je gagne un César, j'ai réussi"©Zuma Press, BestImage

, publié le 15 septembre

Pendant dix ans, Virginie Efira a animé des émissions à la télévision, mais dès 2005 elle se tourne vers le cinéma, et depuis elle brille dans sa carrière d'actrice. Depuis le 2 septembre 2020, son vingt-sixième film a investi les salles obscures. La question est de savoir si elle reprendra un jour les commandes d'une émission. L'actrice répond dans Télé Star.

Depuis le 2 septembre 2020, Virginie Efira est à l'affiche de "Police" d'Anne Fontaine, aux côtés d'Omar Sy. Un rôle en uniforme qu'elle interprète pour la première fois et pour lequel elle a suivi une formation :" Je devais courir, faire des heures de pompes et d'abdos (...) Un stage intensif pour moi qui a un peu de mal avec le sport. Même quand je pratique le ski ou l'équitation, je ne ressens hélas pas cette exaltation dont parlent les grands sportifs... J'ai découvert le vélo cet été, alors que gamine je ne tenais même pas en selle. Problème d'équilibre !"

"Je m'engouffre dans les portes que la vie m'ouvre"

Une carrière d'actrice désormais bien affirmée pour celle qui a débuté sa carrière sur le petit écran. Une nouvelle direction professionnelle qu'elle a choisi et qu'elle ne regrette pas, car la télévision en tant qu'animatrice ne lui manque pas "du tout" : "Si je devais revenir sur un média, ce serait plutôt à la radio. Le soir, j'ai pris une drôle d'habitude : je m'endors en écoutant des podcasts comme 'Les Chemins de la philosophie'." À la question, "Comment envisagez-vous la suite?", elle répond simplement : "Je ne me suis jamais dit : Si je gagne un César, c'est que j'ai réussi ma carrière. Ou si j'habite dans une grande maison avec mon amoureux, c'est que j'ai réussi ma vie. Je m'engouffre dans les portes que la vie m'ouvre, tout en essayant d'accepter celles qui se ferment. Le chemin, à mon sens, importe plus que la destination." Une chose est sûre, celle qui sera bientôt à l'affiche de la nouvelle comédie d'Albert Dupontel "Adieu les cons", a conquis le cinéma français.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.