Vincent Desagnat : "C'est hyper agréable de dire des horreurs"

Vincent Desagnat : "C'est hyper agréable de dire des horreurs"©COADIC GUIREC, BestImage

Solène Filly, publié le 13 juin

Alors qu'il est à l'affiche de "Comment tuer sa mère", Vincent Desagnat est revenu sur son amitié avec Michaël Youn, et sa participation aux prochains projets de celui-ci.

Dans "Comment tuer sa mère",Vincent Desagnat, Julien Arruti et Joséphine Drai complotent contre Chantal Ladesou, une maman déjantée qui a notamment posé dans un magazine érotique. En pleine promotion pour cette nouvelle comédie, le comparse de Michaël Youn dans le Morning Live a évoqué, dans une interview avec BFMTV, leurs futures collaborations.

Une comédie cynique

Car si Vincent Desagnat est un habitué des comédies, il a apprécié de pouvoir jouer un personnage cynique dans "Comment tuer sa mère". "C'est hyper agréable de dire des horreurs. On me propose surtout des rôles proches de mon personnage de 'Babysitting', Ernest, une espèce de doux dingue un petit peu ravi de la crèche", explique-t-il.

Évidemment marqué par l'émission de M6 - "Je m'appelle pas mal Michaël Youn dans la rue. Morning Live aussi." - l'acteur a justement retrouvé son comparse de jadis dans "Christ(off)", et fera à nouveau équipe avec lui dans "Rendez-vous chez les Malawa", parodie de Rendez-vous en terre inconnue : "Avec Michaël et Benjamin, même si on ne se voit pas pendant six mois, à la seconde où on se retrouve, les bêtises, c'est reparti direct, comme si on s'était vu la veille."

S'il n'a pas pu rejoindre le casting de l'adaptation de Nicky Larson de son ami Philippe Lacheau ("Il n'y avait pas de personnage pour moi", dit-il), on retrouvera Vincent Desagnat dans deux nouvelles comédies cette année : "Raoul Taburin", d'après Sempé, et "Beau-fils à papa", au côté, notamment, de Kad Merad.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.