Vincent Cassel, François Civil... Les visages des Trois Mousquetaires dévoilés

Vincent Cassel, François Civil... Les visages des Trois Mousquetaires dévoilés©Agence, BestImage

, publié le 12 février

Au micro de RTL, vendredi 12 février 2021, le producteur de la nouvelle adaptation des "Trois Mousquetaires" a donné des détails croustillants sur le projet. Dimitri Rassam a dévoilé un casting de grandes étoiles et des dates de tournage.

Annoncée en juillet par le président de l'entreprise Pathé, Jérôme Seydoux, la nouvelle version des "Trois Mousquetaires" d'Alexandre Dumas rend désormais public son casting. Le projet va réunir les talents masculins français les plus "bankable" du moment avec François Civil dans rôle de D'Artagnan, Vincent Cassel en Athos, Pio Marmaï en Porthos et Romain Duris dans la peau d'Aramis. Ce quatuor royal rencontrera Louis XIII (Louis Garrel), le Duc de Buckingham (Olivier Jackson-Cohen) mais aussi Richelieu, dont l'interprète n'a pas été dévoilé. Figurera aussi un nouveau personnage, Hannibal, inspiré de l'histoire du premier mousquetaire noir du pays : Louis Aniaba.

Deux films et 60 millions d'euros mis sur la table

Côté féminin, trois comédiennes sont confirmées : Eva Green ne manquera pas d'envoûter le spectateur en Milady, Vicky Krieps prend le titre d'Anne d'Autriche et l'étoile montante Lyna Khoudri sera Constance Bonacieux. Tous seront dirigés par le réalisateur Martin Bourboulon ("Papa ou maman") avant même la sortie de son très attendu "Eiffel". Le long-métrage sera entièrement tourné sur le sol français pendant sept mois entre août 2021 et avril 2022. Un deuxième film est d'ores et déjà prévu, comme l'a révélé le producteur Dimitri Rassam au micro de RTL : "C'est important de le souligner, c'est 60 millions d'euros sur les deux films. C'est un peu schizophrénique, on a envie de re-proposer des histoires aux spectateurs, de les faire revenir dans les salles, et en même temps on est un peu tous dans la nasse. Mais, je crois au fait que l'ambition est un mot noble (...) on sait qu'on n'aura absolument pas à rougir (...) parce que c'est notre bonheur aussi de s'emparer de ce type-là de projet."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.