Vieillir à Hollywood est une épreuve : Carrie-Anne Moss dénonce les diktats

Vieillir à Hollywood est une épreuve : Carrie-Anne Moss dénonce les diktats©Warner Bros. France - Carrie-Anne Moss en Trinity dans "Matrix" (1999) de Lana et Lilly Wachowski., DR

, publié le 7 mai

Le vieillissement est une autre des inégalités creusées entre les hommes et les femmes. Particulièrement dans le milieu cinématographique où la prise d'âge renvoie les comédiennes dans l'ombre. L'actrice de "Matrix", Carrie-Anne Moss, a vivement critiqué cette ingratitude à l'aide d'anecdotes vécues, comme l'a relayé The Hollywood Reporter, dimanche 11 avril 2021.

Le cap de la quarantaine peut être un tournant décisif dans une carrière d'actrice. Certaines tombent instantanément dans les oubliettes, mises au placard par les studios, tandis que d'autres reçoivent des contrats pour incarner des femmes mûres, souvent des mères ou des soutiens à des personnages masculins. Seulement une poignée de chanceuses réussissent à passer entre les filets des diktats hollywoodiens. Cette réalité outrageante est applicable à d'autres domaines. Du rapport de la société au vieillissement de la femme, Justine Bateman en a fait un ouvrage : "Face : One Square Foot of Skin". Lors de la promotion de l'ouvrage, son amie Carrie-Anne Moss s'est épanchée sur le cas particulier de l'industrie du septième art. À ce sujet, l'interprète de Trinity dans la franchise "Matrix" a des anecdotes à raconter, plus révoltantes que croustillantes.

"Je suis passée des rôles de filles à ceux de mères puis au-delà"

C'est à l'aube de sa quarantaine que Carrie-Anne Moss a reçu un premier coup de massue : "On m'avait dit qu'à 40 ans tout changeait. Je n'y croyais pas parce que je ne crois pas pouvoir sauter, d'un coup, dans un système de pensée auquel je n'adhère pas. Mais véritablement le lendemain de mon quarantième anniversaire, j'étais en train de lire un scénario qu'on m'avait fait parvenir et j'en parlais à ma manager. Et elle me disait, 'Oh, non, non, non, ce n'est pas pour ce rôle que tu lis, c'est pour la grand-mère'." Indignée, celle qui a désormais 53 ans n'a pas pris une ride et a déploré ce changement "brutal" : "J'exagère peut-être un peu, mais cela s'est passé du jour au lendemain. Je suis passée des rôles de filles à ceux de mères puis au-delà." Au cinéma, l'âge est une problématique qui ne concerne pas les hommes, comme l'a révélé la discrète comédienne qui a avoué subir "beaucoup de pression externe".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.